×

Répression syndicale

LFI, EELV, CGT, SUD Rail, Les Amis de la Terre… : de nombreux soutiens aux côtés de Christian Porta à Paris

De nombreux soutiens étaient présents ce vendredi devant le siège du géant de l’agro-business InVivo pour dénoncer la répression syndicale contre le délégué CGT, mais également le rôle de l’agrobusiness dans la crise écologique et l’appauvrissement d’une partie des agriculteurs.

Paul Morao

1er mars

Facebook Twitter
LFI, EELV, CGT, SUD Rail, Les Amis de la Terre… : de nombreux soutiens aux côtés de Christian Porta à Paris

Crédit photo : Révolution Permanente

Alors qu’une tribune de solidarité réunissant des figures telles que Sophie Binet, Frédéric Lordon, Andreas Malm, Camille Etienne ou Mathilde Panot était publiée ce jeudi, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées ce midi devant le siège du groupe InVivo à Paris. Dans le cadre de la campagne de solidarité avec le délégué syndical central CGT de Neuhauser Christian Porta, menacé de licenciement sur la base d’accusations fallacieuses de « harcèlement » envers sa direction, de nombreuses organisations avaient fait le déplacement parmi lesquelles RP, LFI, EELV, Les Amis de la Terre, FO FNAC, la Fédération CGT de l’agro-alimentaire, la CGT Total Grandpuits, SUD Rail, le NPA ou Dernière Rénovation.

Devant les locaux du groupe situés dans le 16ème arrondissement, ce sont les travailleurs de Neuhauser, venus à une vingtaine en délégation depuis la Moselle pour soutenir leur collègue, qui ont ouvert le bal, en insistant au micro sur leur détermination à empêcher le licenciement de Christian Porta. Sous les slogans « Christian Porta, on est tous avec toi » ou « On est là, même si InVivo n’veut pas », plusieurs députés ont ensuite pris la parole. Figure d’EELV, Sandrine Rousseau a insisté sur l’articulation entre lutte écologique et refus de la répression syndicale dans le combat contre le groupe InVivo, tout en dénonçant l’attitude du DRH du groupe Sébastien Graff et ses tweets visant les écolos ou Christian Porta.

Le député LFI Eric Coquerel a lui aussi souligné le lien entre lutte contre InVivo et bataille contre l’agrobusiness : « L’agrobusiness c’est les plus grosses marges patronales depuis 10 ans, ils font leur fortune sur l’inflation, les pesticides et sur le dos des salariés : tout mon soutien à Christian Porta contre un géant du secteur il faut continuer la mobilisation ! » Des profits sur lesquels est revenu Christopher pour la fédération CGT de l’agro-alimentaire, rappelant au passage combien les méthodes répressives utilisées par InVivo étaient généralisées dans le secteur. Une répression bien connue également des cheminots, comme l’a expliqué Fabien Villedieu, secrétaire fédéral de SUD Rail.

Sous les applaudissements des soutiens, Christian Porta est ensuite intervenu en rappelant les accusations scandaleuses dont il fait l’objet : « La direction m’accuse de harcèlement alors que c’est eux qui nous font trimer au travail tous les jours. Ils nous attaquent car on a obtenu les 32 heures, de faire réouvrir des sites : on a la rage et on a répondu de la meilleure façon, avec 3 semaines de grève ! » Le syndicaliste a également rappelé l’enjeu de lier lutte « contre la fin du mois et contre la fin du monde » mais aussi de faire front face à la répression syndicale qui se généralise.

Un enjeu développé par la suite par Adrien et Paul de la CGT Total Grandpuits, rappelant que « In Vivo c’est le Total de l’agriculture ! Le premier secteur qui pollue c’est l’agro-alimentaire, qui empoisonne les agriculteurs. » Même son de cloche du côté des organisations écologistes, qui avaient également répondu présentes ce vendredi. Les Amis de la Terre sont ainsi intervenus en notant : « Avec les amis de la Terre et Greenpeace on est venu dire à InVivo qu’on les voit et les surveille » dénonçant « des délinquants en costard qui vendent des pesticides et des produits toxiques alors que les agriculteurs sont dans une situation terrible », de même que Riposte Alimentaire. Du côté de la jeunesse, Lorélia a rappelé pour Le Poing Levé que « le combat de Christian c’est contre une entreprise symbole du système capitaliste ».

Alex de FO Fnac, actuellement victime de répression syndicale, est intervenu de son côté en revendiquant le « palmarès » de Christian Porta et l’importance de défendre le syndicaliste combatif, partie prenante de toutes les luttes. Gaël Quirante, porte-parole du NPA et postier réprimé, a lui aussi insisté en ce sens, expliquant : « il faut qu’on arrive à faire bloc, qu’on arrive à se donner la capacité de réagir ensemble ». Anasse Kazib, militant SUD Rail et porte-parole de RP, a finalement rappelé combien l’offensive contre Christian Porta visait les acquis obtenus par les travailleurs de l’entreprises, à commencer par les 32h.

Dans une ambiance de solidarité, le rassemblement s’est conclu par une session photos de groupe de la délégation de Neuhauser devant la banderole : « Recette du succès d’InVivo : syndicalistes licenciés, agrobusiness qui détruit la planète. Non au licenciement de Christian Porta ! » Un rassemblement qui en appelle d’autre comme a insisté le délégué CGT réprimé dans son intervention : « la direction est venue sur notre usine à Neuhauser pour dire aux cadres qu’ils allaient me licencier, nous aussi on est capables de venir à Paris et on reviendra ! » Le combat ne fait que commencer.


Facebook Twitter
Un an de prison avec sursis pour avoir soutenu la Palestine : exigeons la relaxe pour Jean-Paul Delescaut !

Un an de prison avec sursis pour avoir soutenu la Palestine : exigeons la relaxe pour Jean-Paul Delescaut !

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

Port de Metz : les soutiens de Christian Porta rassemblés contre la répression de InVivo !

Port de Metz : les soutiens de Christian Porta rassemblés contre la répression de InVivo !

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?

Loi anti-grève dans les transports : une offensive historique se prépare au Sénat

Loi anti-grève dans les transports : une offensive historique se prépare au Sénat

Le secrétaire de l'UD CGT 93 interpellé par la BRAV-M après une action syndicale : solidarité !

Le secrétaire de l’UD CGT 93 interpellé par la BRAV-M après une action syndicale : solidarité !