^

Genres et sexualités

Pour le droit à l’avortement sûr, libre et gratuit

Bordeaux. Manifestation en solidarité avec les femmes du monde entier pour le droit à l’avortement

Samedi 2 juillet, soyons nombreux·se·s à 14 h au Miroir d’eau pour apporter notre solidarité aux états-uniennes qui voient leur droit fondamental de disposer de leur corps menacé et pour toutes les femmes du monde entier pour qui ce droit n’est pas encore acquis.

jeudi 30 juin

Vendredi 24 juin, la Cour Suprême des États-Unis abrogeait l’arrêt de Roe v. Wade qui protégeait le droit à l’avortement au niveau fédéral depuis 1973. Cette décision particulièrement réactionnaire va directement toucher en premier lieu les femmes travailleuses, les plus précaires ou encore les personnes trans, qui n’auront pas les moyens d’aller avorter dans un autre état et risqueront leurs vies pour pouvoir avorter dans l’illégalité. Dès l’annonce de cette décision, au moins huit États ont déjà interdit l’avortement.

En plus de l’abrogation de cet arrêt, la Cour Suprême menace d’aller plus loin en attaquant le droit à la contraception, la dépénalisation de l’homosexualité et le mariage pour tous, et les grands capitalistes profitent déjà de la situation en augmentant jusqu’à cinq fois le prix de la pilule du lendemain.

Si le mandat réactionnaire de Trump et sa campagne contre l’avortement, en plus de la nomination par lui-même de trois juges particulièrement conservateurs à la Cour Suprême, préparaient déjà le terrain de l’abrogation de Roe v. Wade réclamée de longue date par les secteurs évangélistes, il faut noter que cette décision, intervient sous l’administration de Biden du Parti démocrate. Celui-ci, tout comme son prédécesseur Obama, n’a jamais codifié l’avortement sous forme de loi. Pire, le déjà maigre système de soin états-unien a été encore détérioré sous Biden, privant de facto les femmes les plus précaires d’un accès aux cliniques d’avortement.

Nous ne devons avoir aucune illusion quant à la volonté du gouvernement Biden de garantir le droit à l’avortement. Nos droits fondamentaux sont loin d’être acquis et cette annonce vient le démontrer une fois de plus. Nous ne devons avoir aucune illusion quant à la volonté du gouvernement Biden de garantir le droit à l’avortement. Nos droits fondamentaux sont loin d’être acquis, et non garantis par les institutions : cette annonce vient le démontrer une fois de plus.

Seulement avec un mouvement de masse, comme la Marea Verde en Argentine, au Mexique ou encore en Colombie, luttant dans les rues et dans nos lieux de travail, et en indépendance des institutions, que nous pourrons réellement acquérir et imposer le droit à l’avortement à l’international. Depuis la France, nous devons nous rassembler en solidarité internationaliste aux manifestations aux États-Unis pour les droits des femmes dans le monde entier. Parce que même si en France, le droit à l’avortement est toujours légal, les politiques d’austérité des gouvernements laissant l’hôpital public s’effondrer à des conséquences désastreuses : par le manque de moyens, le démantèlement de centre IVG, les baisses de subventions pour le planning familial ou encore le maintien de la clause de conscience pour les médecins rend l’accès à l’avortement inégal pour toutes les femmes, empêchant les plus précaires et sans papiers d’y accéder.

Alors à l’appel, de nombreuses organisations nationales de Du Pain et Des Roses à Nous Toutes, à Bordeaux, Révolution Permanente et d’autres organisations syndicales se sont jointes à l’appel pour inviter à la manifestation de samedi 2 juillet. C’est le cas de CGT Blanchisserie du CHU de Bordeaux et Sud Santé Sociaux CHU de Bordeaux, mais aussi plusieurs associations comme Le Poing Levé Bordeaux, Association MEUF ou encore UNEF Bordeaux.

Nous vous invitons à rejoindre le rassemblement à Bordeaux en solidarité avec les mobilisations aux États-Unis le 2 juillet à 14 h Miroir d’eau, pour rejoindre l’Ambassade des États-Unis.



Mots-clés

Mouvement féministe   /    Avortement   /    rassemblement   /    Féminisme    /    Manifestation   /    IVG   /    Bordeaux   /    Du Pain et des Roses   /    Violences faites aux femmes   /    Etats-Unis   /    Genres et sexualités