×

Hôpital

Bordeaux : la direction du CHU se construit des toilettes à 40 000 € et intimide les hospitaliers scandalisés

Cette semaine, les employés du CHU de Bordeaux ont reçu un rappel à l'ordre concernant leur devoir de réserve après des critiques suite à la révélation de nouvelles toilettes à 40 000 € pour la direction, alors même que l'hôpital est en plein délabrement.

Thomas Agapé

4 avril

Facebook Twitter
Bordeaux : la direction du CHU se construit des toilettes à 40 000 € et intimide les hospitaliers scandalisés

Crédits Photo : Syndicat Sud Santé

Mauvais poisson d’avril ou nouvelle blague du Gorafi ? Rien de tout cela. En ce début avril, les agents du CHU de Bordeaux ont reçu un courrier de « Rappel à l’ordre » de la part de la direction. En cause ? Des commentaires sous une publication Facebook du syndicat Sud Santé Sociaux le 7 février dernier, qui dénonçait le prix des nouvelles toilettes du site de la direction générale du CHU à hauteur de... 40 000 € !

Dans son courrier, la direction évoque « l’obligation de réserve » des agents afin que leurs propos « ne portent pas atteinte à l’image renvoyée du service public, de ses collègues ou de sa hiérarchie ». Sans surprise, l’atteinte en question n’est rien d’autre que des témoignages indignés face à cette nouvelle au vu de l’état de délabrement du CHU. « Ils feraient mieux de se préoccuper des chambres des patients vu l’état des locaux … » peut-être lu, par exemple. « Quelle honte ! Au 6e en pédiatrie, les fenêtres ne ferment pas ! On a dû aller se doucher au 3e certaines fois, partager des chambres avec des enfants qui sortent du bloc opératoire et qui ont besoin de calme ! La passerelle qui prend l’eau et on en passe… 40 000 euros auraient servi à bien d’autres que leurs derrières de luxe ! »

Cette intimidation scandaleuse vise donc à faire taire la réalité du CHU de Bordeaux qui ne cesse d’être dans la tourmente ces dernières années : inondations dans les services, températures invivables été comme hiver ,fermeture des urgences

De son côté, le syndicat dénonce une nouvelle tentative « d’intimidation » face à ceux qui défendent leurs « droits et conditions de travail ». En effet, les 40 000 € dépensés pour refaire les toilettes de la direction générale passent mal du côté des hospitaliers. Depuis des semaines, le gouvernement ne cesse d’appeler « aux économies » et prépare de nouvelles attaques contre les travailleurs sur fond du retour de l’austérité. Au CHU de Bordeaux, il aura fallu attendre plusieurs scandales médiatiques autour des températures dans les chambres ou des inondations dans les services pour qu’une enveloppe, plus qu’insuffisante, de 6 millions d’euros soit débloquée. Le manque de personnel et les fermetures de lits annoncent déjà un nouvel été sous tension…

Dans ce contexte d’intensification de la répression syndicale mais aussi de toutes formes de contestation, il est urgent de mettre sur pied un plan de bataille qui rompt les divisions corporatives et aux attaques du gouvernement et du patronat dans le sens de l’appel d’une dizaine de section syndicale à une rencontre syndicale.


Facebook Twitter
Scandale : la direction de InVivo menace de fermer l'usine en cas de réintégration de Christian Porta

Scandale : la direction de InVivo menace de fermer l’usine en cas de réintégration de Christian Porta

« C'est le patron qui tremble » : François Ruffin affiche son soutien à Christian Porta

« C’est le patron qui tremble » : François Ruffin affiche son soutien à Christian Porta

SNCF : la direction prête à doubler la prime JO après la grève massive des cheminots

SNCF : la direction prête à doubler la prime JO après la grève massive des cheminots

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes

Débrayages quotidiens, journées fortes : l'AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Débrayages quotidiens, journées fortes : l’AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Victoire : les Prud'hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Victoire : les Prud’hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?