×

Répression syndicale

Deux énergéticiens de la CGT 33 convoqués ce mardi devant le tribunal de Bordeaux : « faisons front »

Ce mardi, deux énergéticiens de la CGT 33 sont convoqués au tribunal correctionnel après avoir été interpellés à leur domicile le 24 mai dernier dans le cadre de la grève contre la réforme des retraites. Soyons nombreux pour les soutenir devant le tribunal sur le parvis des droits de l’homme à partir de 12h !

Yann Causs

20 novembre 2023

Facebook Twitter
Deux énergéticiens de la CGT 33 convoqués ce mardi devant le tribunal de Bordeaux : « faisons front »

Crédits photo : UD CGT gironde

Le 24 mai dernier, cinq énergéticiens étaient interpellés à leur domicile et devant leur famille à six heures du matin. Après 36 heures de garde à vue, trois d’entre eux ont été relâchés sans aucune poursuite, tandis que deux autres, Christophe et Alex, ont été déférés devant les juges des libertés. Libérés après plus de 48 heures de détention, placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de participer aux manifestations et de communiquer, ils sont convoqués pour leur procès ce mardi 21 novembre.

En soutien et solidarité aux deux syndicalistes, la FNME-CGT, l’UD CGT Gironde, ainsi que la CGT énergie 33 appellent à un rassemblement dès 12h jusqu’à la fin de l’audience sur le parvis des droits de l’homme devant le tribunal. « Nous appelons à ce rassemblement et également à une grève sur tous les IEG [Industries Électriques et Gazières] de Gironde pour soutenir nos camarades et la répression syndicale que nous subissons », explique Noé, représentant du personnel pour la CGT énergie 33.

Un rassemblement d’autant plus important que cette répression « est également présente au niveau patronal », affirme Noé. « Dans le même temps, nous avons trois camarades qui sont convoqués par la direction en vue d’un potentiel conseil de discipline. ». Une offensive qui s’inscrit en outre dans la droite lignée des précédents cas de répression avec près de 400 militants CGT visés par des poursuites judiciaires dans le sillage du mouvement contre la réforme des retraites et cela tout particulièrement dans les secteurs qui avaient été à l’avant-garde de la mobilisation, notamment le secteur de l’énergie. Ainsi, à Marseille, treize énergéticiens avaient été interpellés en avril dernier après une action symbolique devant la préfecture, tandis que le secrétaire général de la Fédération CGT Mines-Énergies, Sébastien Menesplier, avait été convoqué au commissariat fin août dans le cadre de la mobilisation des énergéticiens durant le mouvement. En réaction plus de 1000 personnes s’étaient rassemblées partout en France contre cette convocation scandaleuse.

Face au renforcement autoritaire de l’État, pour le syndicaliste de la CGT énergie 33, « il est temps de faire front et de nous unir pour défendre nos droits syndicaux et militants ». Une nécessité d’autant plus d’actualité que le gouvernement n’en a pas fini avec sa fuite en avant répressive, entre répression féroce des jeunes de quartiers populaires après les émeutes de juin dernier, criminalisation de la cause palestiniennes et menaces de futures dissolutions. Contre la répression et en soutiens aux deux camarades de la CGT énergie 33, rendez-vous à 12h au parvis des droits de l’homme.


Facebook Twitter
Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

« L'impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l'acharnement d'InVivo

« L’impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l’acharnement d’InVivo

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes

Victoire : les Prud'hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Victoire : les Prud’hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Toulouse : la menace d'une privatisation sème le chaos dans un centre d'aide sociale à l'enfance

Toulouse : la menace d’une privatisation sème le chaos dans un centre d’aide sociale à l’enfance

Répression à l'usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Répression à l’usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Débrayages quotidiens, journées fortes : l'AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Débrayages quotidiens, journées fortes : l’AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?