×

Assemblée ouverte

Assemblée ouverte de RP Bordeaux : rencontre-nous le vendredi 10 novembre !

La situation en Palestine, l’offensive sécuritaire du gouvernement et l’inflation posent toutes la nécessité urgente de se rencontrer et s’organiser. Révolution Permanente t’invite alors à son Assemblée ouverte le 10 novembre à Bordeaux.

Facebook Twitter
Assemblée ouverte de RP Bordeaux : rencontre-nous le vendredi 10 novembre !

Après une première Assemblée ouverte de Révolution Permanente à Bordeaux en juin et suite aux centaines de personnes réunies dans les Assemblées de Révolution Permanente nationalement depuis la rentrée, une nouvelle Assemblée ouverte est organisée dans la ville girondine ce vendredi 10 novembre à 18h30 dans la salle municipale de l’Athénée. L’occasion de discuter ensemble des perspectives dont peut se doter le mouvement de soutien à la Palestine, mais également de l’enjeu de riposte face à l’offensive sécuritaire et réactionnaire du gouvernement.

Partout dans le monde aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France, au Moyen Orient, les mobilisations de soutien au peuple palestinien s’élargissent et prennent un caractère massif dans un moment où la riposte d’Israël se fait toujours plus meurtrière. La politique d’Israël qui applique un véritable génocide du peuple palestinien est de plus menée avec la complicité criminelle des gouvernements occidentaux, des Etats-Unis à la France qui soutiennent Israël politiquement et militairement. En France, le gouvernement a tenté par tous les moyens de réprimer les expressions de solidarité à la Palestine : interdictions de manifestation, menaces de dissolutions des organisations pro-palestiniennes, chasse aux sorcières dans les universités... pourtant cela n’a pas empêché le soutien massif au peuple palestinien avec plus de 60 000 manifestants samedi dernier à Paris.

Ces offensives anti-démocratiques et autoritaires sont dans la lignée de la politique raciste et islamophobe du gouvernement depuis la rentrée autour de l’abaya, qui sont venues s’ajouter à la brutale répression des quartiers populaires. Le gouvernement profite en même temps d’instrumentaliser la situation en Palestine pour renforcer un climat islamophobe, projettant ainsi de durcir le projet de loi immigration - examiné cette semaine au Sénat - qui va réduire toujours plus les droits des sans-papiers et ouvre la voie à un renforcement des discours réactionnaires de l’extrême-droite. Ces politiques s’inscrivent dans la continuité d’une répression des différents secteurs mobilisés ces dernières années : syndicalistes, manifestant.e.s contre la réforme de retraites, militant.e.s écologistes, étudiant.e.s et lycéen.ne.s…

Les tours de vis autoritaires du gouvernement visent à prévenir de potentielles mobilisations alors que l’inflation n’en finit toujours pas de grimper. Prix de la nourriture, de l’énergie, du carburant… tout augmente et l’inflation continue de ronger nos salaires pendant que le patronat fait des bénéfices records sur le pillage des richesses et la misère sociale. A Bordeaux, la grève récente des agents de services hospitaliers contre leur employeur sous traitant Elior-Derichebourg, qui engendre des milliards tandis qu’elles sont payées au SMIC et pour la plupart en CDD, marque parfaitement cette situation.

Dans ce contexte, nous devons nous organiser pour défendre un programme qui permette de faire du mouvement en soutien à la Palestine un grand mouvement anti-impérialiste pour la libération du peuple palestinien, et qui dans ce cadre impose une stratégie à la hauteur pour arracher nos revendications. A rebours de l’attentisme des directions syndicales, le mouvement ouvrier doit s’engager pleinement dans la lutte pour l’autodétermination du peuple palestinien en déployant les méthodes de la lutte de classe.

Avec Révolution Permanente, nous sommes à l’initiative de plusieurs comités de soutien pour la Palestine en France, qui ont pour objectif d’organiser à la base sur les lieux de travail et d’études pour développer le plus possible le mouvement de solidarité au peuple palestinien.

Aujourd’hui nous défendons également un programme contre la vie chère et la politique raciste du gouvernement :

  • L’augmentation des salaires et de tous les minimas sociaux de 400 euros, indexés sur l’inflation
  • Le retrait de la loi immigration et de l’interdiction de l’abaya
  • L’ouverture des frontières et la régularisation de tous les sans-papiers
  • Le retrait des troupes militaires et multinationales françaises d’Afrique

Cette campagne, nous vous proposons de la mener avec nous, depuis les lieux de travail et d’études, mais aussi dans les manifestations. Les Assemblées ouvertes visent à permettre de nous organiser collectivement et déployer nos forces autour de ces politiques. Collages, tractages devant les lieux de travail et sur les marchés, événements publics, actions coup de poing pour la Palestine, viens discuter de tout cela dans l’Assemblée ouverte, pour relever la tête face à Macron et au patronat et s’organiser pour un programme anticapitaliste et révolutionnaire !


Facebook Twitter
Carrefour : comment l'entreprise française soutient Israël ?

Carrefour : comment l’entreprise française soutient Israël ?

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l'offensive

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l’offensive

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Salon de l'agriculture : toujours moins d'écologie, la crise persiste

Salon de l’agriculture : toujours moins d’écologie, la crise persiste