×

Projet EACOP

Total en Ouganda. Pour Macron, malgré l’aide militaire et politique, « la France ne soutient pas »

Invité ce mercredi soir dans la nouvelle émission L'événement, Macron a répondu aux questions de Caroline Roux. Sur le projet EACOP de Total, en Ouganda et en Tanzanie, Macron a pu affirmer « que la France ne le soutient pas ». Un mensonge éhonté alors que le soutien parfois armé de la France à ce projet destructeur pour les populations et l’environnement a été extensivement documenté par différentes ONG.

Christa Wolfe

13 octobre 2022

Facebook Twitter

Crédits photo : Capture d’écran de l’émission l’Evènement sur France 2

Le projet EACOP, qui traversera l’Ouganda et la Tanzanie, est désormais bien documenté, notamment par les ONG et les études scientifiques. Entre destruction de la biodiversité, expropriation des habitants et augmentation de la pollution, le projet du plus grand pipeline chauffé du monde de Total ne cesse d’être dénoncé et combattu par les populations sur place et par les ONG et ce, malgré les pressions, le chantage et la répression ouverte des gouvernements autoritaires Ougandais et Tanzanien. Les raffineurs grévistes de Grandpuits avaient également dénoncé ce pillage impérialiste de la firme française.

Face à ce scandale social et environnemental, Macron a eu beau jeu de rappeler, mercredi soir, que « Total est une entreprise privée et que la France ne soutient pas le projet », en réalité, non seulement la diplomatie sur place est au service des intérêts de l’entreprise, comme le relatait déjà Mediapart en septembre 2021 mais la France apporte en plus un soutien militaire dans la zone, formant l’armée sur place et protégeant le parcours du pipeline. Reporterre dénonce ainsi la « coresponsabilité » de l’Etat français dans la militarisation de la région pétrolière : « Sur le terrain, les militaires ougandais déployés pour protéger les sites pétroliers ont été formés, en partie, par des militaires français, a dévoilé Africa Intelligence. En plus de l’armée et de la police pétrolière ougandaises, Total embauche aussi des forces de sécurité privée »

Les Amis de la Terre, Survie et l’Observatoire des Multinationales ont d’ailleurs documenté le soutien de l’Etat français au projet de Total dans un rapport, « Comment l’Etat fait le jeu de Total en Tanzanie ». Celui-ci revient sur les différentes formes que revêt ce soutien, entre les volets militaires déjà évoqués, travail de renseignement, les volets diplomatiques ou encore la possibilité de soutiens financiers. Notamment, le rapport cite une lettre de Macron au chef du régime ougandais, qui ressemble fortement à un soutien au projet : « Vous pouvez compter sur moi pour mobiliser l’expertise et les investisseurs français afin d’accroître la présence économique française en Ouganda et ainsi donner corps à cette relation. C’est pourquoi j’ai souhaité que mon ministre délégué au Commerce extérieur et à l’Attractivité, M. Franck Riester, se rende en Ouganda cette année, conformément à notre volonté commune d’intensifier notre partenariat. Cette visite suivra la signature de la décision finale d’investissement entre l’Ouganda, la Tanzanie et le groupe Total pour la construction de l’oléoduc EACOP, qui permettra l’exploitation et l’exportation de pétrole. Ce sera une opportunité majeure d’intensifier les échanges entre nos deux pays et d’élargir encore notre coopération. ». Les conclusions du rapport sont sans appel : « force est de constater l’hypocrisie dont fait preuve le président de la République : il soutient ouvertement le régime autoritaire ougandais ainsi que le projet climaticide de Total »

Ce soutien y compris armé du gouvernement français au géant pétrolier n’est pas nouveau. L’État français et Total ont en effet poussé à la militarisation du Mozambique pour protéger les investissements de 20 milliards du groupe dans le pays.

Le mensonge de Macron peine à masquer la réalité du lien entre le géant du pétrole et de l’État français. Total est un des fers de lance de l’impérialisme français et à ce titre, bénéficie d’un soutien sans faille de l’Etat, qui peine à préserver et à étendre son pré carré en Afrique. En face, ce sont les classes populaires qui font les frais des projets titanesques défendus par la France et l’entreprise pétrolière. Ce sont ainsi plus de 100 000 personnes qui sont menacées d’expulsion pour le projet EACOP en Ouganda et en Tanzanie, des expulsions qui mobilisent les forces de répression locales. Mais ces agressions ne restent pas sans réponse. En Ouganda et en Tanzanie, la résistance au projet se renforce malgré la répression. En France, les grévistes de la pétrochimie font face à Total et à Exxon en bloquant une partie de la production. Ici encore, Total a pu bénéficier du soutien de l’Etat qui met en place la réquisition des grévistes pour casser la grève. Le soutien de l’État français à Total ne doit nous laisser aucun doute. C’est en toute indépendance de ses institutions et également en le combattant que nous pourrons stopper les destructions et le pillage orchestrés par Total aux quatre coins du monde.


Facebook Twitter
Les bourgeoisies arabes monnayent leur soutien au nettoyage ethnique de Gaza

Les bourgeoisies arabes monnayent leur soutien au nettoyage ethnique de Gaza

Alerte de l'ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d'enfants

Alerte de l’ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d’enfants

La mosquée Al-Aqsa interdite d'accès pendant le Ramadan : la nouvelle provocation de Netanyahou

La mosquée Al-Aqsa interdite d’accès pendant le Ramadan : la nouvelle provocation de Netanyahou

Avdiivka, une défaite militaire et politique pour Zelensky

Avdiivka, une défaite militaire et politique pour Zelensky

Famine, maladies, misère : la catastrophe humanitaire s'approfondit à Gaza

Famine, maladies, misère : la catastrophe humanitaire s’approfondit à Gaza

Israël bombarde le Sud du Liban et fait 14 blessés, une nouvelle étape dans l'escalade

Israël bombarde le Sud du Liban et fait 14 blessés, une nouvelle étape dans l’escalade

Collaboration avec Israël : l'Egypte construit un camp à ciel ouvert pour les Palestiniens dans le Sinaï

Collaboration avec Israël : l’Egypte construit un camp à ciel ouvert pour les Palestiniens dans le Sinaï

Sénégal : sous pression de la rue, le Conseil constitutionnel inflige un camouflet à Macky Sall

Sénégal : sous pression de la rue, le Conseil constitutionnel inflige un camouflet à Macky Sall