×

Pas de fierté pour l’Etat policier

Marseille : malgré l’annulation, la Pride se transforme en manifestation de soutien aux révoltes

À Marseille, malgré l'annulation de la Pride officielle sous pression de la préfecture de police, plus d’une centaine de militants LGBTQI ont défilé en cette fin du mois des Fiertés pour exiger justice pour Nahel, Aloussein, Souheil, Zineb et toutes les autres victimes de violences policières.

Mati Balestrini

3 juillet 2023

Facebook Twitter
Marseille : malgré l'annulation, la Pride se transforme en manifestation de soutien aux révoltes

Crédit image : Révolution Permanente Marseille

La Pride officielle de Marseille devait se tenir le premier juillet. La veille, l’association Pride Marseille en charge de l’organisation sortait un communiqué qui en annonçait l’annulation. En cause : une pression de la Préfecture de Police qui a, sous le prétexte d’« assurer d’autres missions », changé à la dernière minute les conditions de tenue de la Pride.

Derrière cette justification, la préfecture de Police entendait concentrer l’ensemble de ses forces de répression pour mater la révolte en réaction au meurtre de Nahel. A Marseille, la répression de la contestation est particulièrement violente, avec des centaines d’interpellations et de nombreuses images et récits de violences de la part de la police.

Malgré l’offensive autoritaire de la préfecture de Police, une partie du mouvement LGBTI de Marseille a décidé de maintenir la marche et de l’adresser en soutien à Nahel. C’est pour cette raison que plusieurs organisations politiques et collectifs, dont Diivines LGBTQIA+, Marseille vs Darmanin, Parastoo, les Collages Féministes Marseille et Révolution Permanente, ont appelé à un rassemblement pour demander justice pour Nahel et les victimes de violences policières depuis la communauté LGBTI, et rappeler que l’Etat policier n’a pas sa place dans nos fiertés.

C’est dans ce sens que les organisateurs du cortège ont tenu à rappeler que : « le gouvernement qui réprime les jeunes de quartier aujourd’hui, c’est le même qui réprimait les manifestations contre la réforme des retraites. Celui qui met à mort les jeunes dans les quartiers, c’est le même qui nous empêche de vivre en tant que personnes LGBTI. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Révolution Permanente Marseille (@revolutionpermanente_marseille)

Avant le meurtre de Nahel , un cortège radical dans la Pride entendait dénoncer l’instrumentalisation des luttes LGBTI par le gouvernement et la mairie de Marseille. Après le meurtre de Nahel et la répression violente des révoltes, le vrai visage d’une classe politique qui utilise les luttes LGBTI comme un vernis social pour mieux cacher un projet répressif est d’autant plus visible : alors qu’il plebiscitait plus tôt dans le mois la Pride de la ville, Benoit Payan, le maire de Marseille, a demandé dès le 30 juin l’envoie de forces de la répression supplémentaires à Marseille.


Facebook Twitter
Constitutionnalisation de l'IVG : la défense de l'avortement dépendra de nos luttes

Constitutionnalisation de l’IVG : la défense de l’avortement dépendra de nos luttes

Semaine féministe à Bordeaux : viens préparer le 8 mars avec Du Pain et Des Roses à l'Université !

Semaine féministe à Bordeaux : viens préparer le 8 mars avec Du Pain et Des Roses à l’Université !


 « Fière des ruines de Gaza » : les propos génocidaires de la ministre israélienne de l'égalité

« Fière des ruines de Gaza » : les propos génocidaires de la ministre israélienne de l’égalité

Qu'est ce que « En quête d'esprit », l'émission qui fait de l'avortement la première cause de mortalité ?

Qu’est ce que « En quête d’esprit », l’émission qui fait de l’avortement la première cause de mortalité ?

Alerte de l'ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d'enfants

Alerte de l’ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d’enfants

Rapport sexuel exigé en échange d'un service : la justice blanchit définitivement Darmanin

Rapport sexuel exigé en échange d’un service : la justice blanchit définitivement Darmanin

Meurtre de Brianna Ghey : un révélateur de l'impunité transphobe de la classe politique britannique

Meurtre de Brianna Ghey : un révélateur de l’impunité transphobe de la classe politique britannique

Témoignage de Judith Godrèche : un éclairage brut sur les systèmes de domination dans le cinéma

Témoignage de Judith Godrèche : un éclairage brut sur les systèmes de domination dans le cinéma