×

Répression

Manifestations de soutien à la Palestine interdites à Paris : non à la criminalisation de la solidarité !

La préfecture de police a interdit le rassemblement de soutien au peuple palestinien prévu ce jeudi à Paris. Une interdiction inscrite dans l'offensive menée par le gouvernement, la droite et l'extrême-droite pour criminaliser la solidarité avec la cause palestinienne, alors qu'Israël bombarde Gaza et fait la guerre aux palestiniens.

Sayf Zalil

11 octobre 2023

Facebook Twitter
Manifestations de soutien à la Palestine interdites à Paris : non à la criminalisation de la solidarité !

Ce mardi, la préfecture de police de Paris a décidé d’interdire le rassemblement de soutien au peuple palestinien prévu jeudi à 18h dans la capitale, Place de la République. Organisé par le Collectif national pour une paix juste et durable en Palestine et l’Association France Palestine Solidarité en réponse aux bombardements et à l’intervention militaire menée par l’armée coloniale israélienne, l’appel a notamment été relayé par des organisations politiques, ainsi que des collectifs et militants anti-racistes. BFM TV rapporte que pour justifier son interdiction, le préfet de police de Paris, Laurent Nunez, évoque des « risques de trouble à l’ordre public ».

En réalité cette interdiction de manifester s’inscrit dans le cadre de l’offensive menée de concert par le gouvernement, la droite et l’extrême-droite pour criminaliser les expressions de solidarité avec la cause palestinienne. En effet, après qu’Emmanuel Macron ait affirmé « le plein soutien de la France à Israël », Gérald Darmanin a annoncé ce mardi ouvrir une enquête à l’encontre du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) pour « apologie du terrorisme », tandis que plusieurs organisations et collectifs anti-racistes sont également menacés de poursuites judiciaires et de dissolution pour avoir exprimé leur soutien au peuple palestinien.

Cette tentative d’intimidation touche également La France Insoumise, qu’Elisabeth Borne n’a pas hésité à associer à « une sorte d’antisémitisme ».

Des interdictions de manifester ont par ailleurs été prononcées ces derniers jours à l’encontre des manifestations de solidarité avec le peuple palestinien organisées lundi à Lyon et mardi à Marseille. La manifestation lyonnaise a ainsi été réprimée par la police qui a interpellé quatre manifestants selon Le Monde. A Marseille, l’UD CGT 13 a maintenu son appel à manifester « Pour le paix en Palestine » malgré l’interdiction et plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées sur le Vieux-Port.

Face aux interdictions de manifester et autres mesures autoritaires décidées par le gouvernement, il faut faire front pour revendiquer le droit d’être solidaire avec le peuple palestinien face à l’oppression coloniale, reconnue jusque par des ONG et institutions internationales. A l’heure où une grande partie de la gauche institutionnelle s’aligne avec le gouvernement, l’ensemble des organisations du mouvement ouvrier et du mouvement social, solidaires de la cause palestinienne, doivent rappeler qu’il est inacceptable de laisser criminaliser la solidarité.

En ce sens, il est indispensable de construire la mobilisation la plus large possible afin de ne pas laisser Macron profiter de l’offensive actuelle pour renforcer sa politique sécuritaire et liberticide contre le mouvement social, à l’heure où la répression des militants syndicaux, écologistes et des quartiers populaires se multiplie. État impérialiste, État policier, on ne nous empêchera pas de manifester !


Facebook Twitter
Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

Répression des GJs, soutien au meurtrier de Nahel : le policier préféré des médias rejoint le RN

Répression des GJs, soutien au meurtrier de Nahel : le policier préféré des médias rejoint le RN

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Tir de fusil sur la mosquée de Cherbourg : le climat islamophobe continue d'exciter l'extrême-droite

Tir de fusil sur la mosquée de Cherbourg : le climat islamophobe continue d’exciter l’extrême-droite

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s'organise contre les expulsions

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s’organise contre les expulsions

Dégel du corps électoral en Kanaky : le Sénat tente d'enterrer toute velléité d'indépendance

Dégel du corps électoral en Kanaky : le Sénat tente d’enterrer toute velléité d’indépendance

Fin de la trêve hivernale : 140 000 personnes menacées d'expulsion et Attal veut réduire le nombre de HLM

Fin de la trêve hivernale : 140 000 personnes menacées d’expulsion et Attal veut réduire le nombre de HLM


Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe