×

Chasse aux sorcières

Londres. Un conducteur de métro suspendu pour avoir chanté « Free Palestine » avec ses passagers

Le conducteur de métro qui avait chanté avec ses passagers « Free, Free Palestine ! » via les hauts parleurs de la rame a été suspendu, a annoncé lundi la compagnie des transports londoniens. Une criminalisation du soutien à la cause Palestinienne inacceptable et une menace pour tous les travailleurs.

Seb Nanzhel

24 octobre 2023

Facebook Twitter
Londres. Un conducteur de métro suspendu pour avoir chanté « Free Palestine » avec ses passagers

Le conducteur de métro londonien qui avait chanté son soutien à la Palestine à travers les hauts parleurs de sa rame a été suspendu. Alors que ses passagers se rendaient à la manifestation massive pour la Palestine du samedi 21 octobre, il avait entonné en chœur avec ses passagers le slogan « Free, Free Palestine !  » et manifesté sa sympathie pour les manifestants. La scène, symbolique de l’élan de solidarité avec le peuple Palestinien qui s’est répandu dans différentes pays à travers des manifestations massives, a été visionnée des millions de fois sur les réseaux.

Glynn Barton, le directeur d’exploitation des transports de Londres a déclaré lundi : « Un conducteur a été identifié et suspendu pendant que nous poursuivons l’enquête ».

Une répression de cette expression de soutien à la Palestine qui a pris la forme d’une véritable chasse aux sorcières d’ampleur nationale. Le Ministre de Londres, Paul Scully, avait ainsi dénoncé à propos de la vidéo : « Les mouvements de foule à la mode peuvent provoquer des dissensions et des craintes au sein des communautés, ce qui accroît la menace pour la sécurité de certains passagers voyageant parmi ces foules ». Le secrétaire d’Etat britannique à la sécurité Tom Tugendhat lui avait emboîté le pas sur X : « Le métro londonien est pour tout le monde, de nombreuses personnes pourraient trouver cela intimidant », avant de demander des sanctions au maire de Londres, invoquant que ce dernier avait « le devoir d’aider tous les Londoniens à se sentir en sécurité ». Dans le même temps, la police des transports londonienne avait averti dès samedi avoir lancé une enquête.

Le gouvernement conservateur de Rishi Sunak, fervent soutien de l’Etat colonial d’Israël qui lui a déjà fourni des troupes et des navires ces derniers jours, poursuit ainsi la criminalisation du mouvement de soutien à la Palestine. Un acharnement redoublé contre ce conducteur de métro qui trahit la crainte de la bourgeoisie britannique de voir le mouvement ouvrier s’en mêler.

Pour l’heure, dans la presse anglaise, un permanent du syndicat des conducteurs, l’ASLEF, évoque une « sur-réaction », estimant que l’enquête n’aurait pas dû être menée par la police mais… en interne ! Dans un court communiqué à la suite de l’opération du Hamas le 7 octobre, ce syndicat condamnait les attaques du Hamas « et l’ampleur de la réponse du gouvernement israélien ». Une position largement partagée dans le milieu syndical internationalement qui renvoie dos à dos la violence de l’oppresseur et celle de l’opprimé, et pire qui légitime la violence de l’Etat d’Israël contre les Palestiniens. En définitive, cette position ne se démarque qu’à peine de celle des gouvernements impérialistes.

Lire aussi : La CGT doit construire la solidarité avec la lutte pour l’auto-détermination du peuple palestinien

Logiquement, cette position revient à cautionner la répression contre des travailleurs dans les pays impérialistes en en critiquant là aussi l’ampleur de la répression mais pas le fond. A l’inverse de cette déclaration scandaleuse qui accepte la répression, il faut une réaction claire de l’ensemble des syndicats et des travailleurs contre cette sanction ! Car cette suspension est une menace claire contre tous les travailleurs pour les empêcher d’exprimer une opinion politique, un soutien à un peuple colonisé, et de prendre position contre la politique de leur Etat.

Lire aussi : Appel urgent des syndicats palestiniens aux travailleurs : « mettez fin à toute complicité, arrêtez d’armer Israël »


Facebook Twitter
Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d'Israël

Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d’Israël


Les Etats-Unis donnent carte blanche à Israël à Gaza pour éviter une escalade régionale

Les Etats-Unis donnent carte blanche à Israël à Gaza pour éviter une escalade régionale

Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Difficultés sur le front ukrainien : vers une percée russe ?

Difficultés sur le front ukrainien : vers une percée russe ?

« Un état de guerre » en Cisjordanie : les colons multiplient les expéditions punitives

« Un état de guerre » en Cisjordanie : les colons multiplient les expéditions punitives

Corée du Sud. La droite perd les législatives mais le bipartisme se renforce

Corée du Sud. La droite perd les législatives mais le bipartisme se renforce

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l'opération Wuambushu pour des expulsions de masse

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l’opération Wuambushu pour des expulsions de masse

Riposte de l'Iran contre Israël : et maintenant ?

Riposte de l’Iran contre Israël : et maintenant ?