×

Répression

Le secrétaire de l’UD CGT 93 interpellé par la BRAV-M après une action syndicale : solidarité !

Ce jeudi 4 avril, Kamel Brahmi, secrétaire de l’UD CGT 93, a été interpellé après un rassemblement pour réclamer la mise en place d’un plan d’urgence pour l’éducation dans le 93. Une répression qu’il faut dénoncer largement.

Louise Kervella

4 avril

Facebook Twitter
Audio
Le secrétaire de l'UD CGT 93 interpellé par la BRAV-M après une action syndicale : solidarité !

Crédit photo : Compte twitter de la CGT @lacgtcommunique

Édit à 19h20 : La garde-à-vue a été levée.

Ce jeudi matin, un rassemblement s’est tenu devant le stade de France, alors qu’Emmanuel Macron venait inaugurer la nouvelle piscine olympique de Saint-Denis. Cette action avait pour but de réclamer un « plan d’urgence 93 » pour l’éducation dans le département. Les militants rassemblés étaient venus avec une banderole pour dénoncer le décalage entre l’argent investi dans les infrastructures des JO et le sous-investissement critique dans l’éducation en Seine-Saint-Denis : « 93. 177 Milliards d’euro pour une piscine et l’école coule, #Pland’urgence93 ».

L’état de délabrement dans lequel se trouvent les collèges et lycées de Seine-Saint-Denis est particulièrement alarmant et les professeurs, élèves et parents d’élèves se mobilisent ces derniers mois pour exiger des recrutements massifs de professeurs, d’AESH ou encore d’AED, mais aussi la rénovation des lycées du département qui s’illustrent par leur insalubrité. C’est le cas du lycée Blaise Cendrars de Sevran où des professeurs avaient déjà été convoqués pour avoir dénoncé l’insalubrité de l’établissement sur TikTok.

C’est à l’issue de cette action que Kamel Brahmi, secrétaire de l’union départementale CGT du 93, a été interpellé par la BRAV-M pour « outrage ». Il ne s’agit pas d’un cas isolé, depuis la réforme des retraites la répression syndicale s’est intensifiée, menée à la fois par l’État et le patronat. Dans un communiqué commun, la CGT, SUD éducation, la CNT et la FSU dénoncent cette arrestation et exigent la libération du syndicaliste.

Dans le même temps, un rassemblement se tient devant le commissariat central de Saint-Denis depuis 12h30 afin d’exiger la libération du camarade. Parmi les personnes présentes, des professeurs, des lycéens, et plus largement des militants syndicaux de la région parisienne, comme les travailleurs de l’UL CGT de Roissy. Sur place, Lili, lycéenne de Blaise Cendrars expliquait : « Ce matin on organisait un rassemblement pour l’inauguration de la piscine des JO et un camarade a été arrêté. C’est inadmissible, on lutte contre le manque de moyens dans le 93 et le choc des savoirs ! »

Contre la répression syndicale, solidarité avec Kamel Brahmi ! Le rassemblement est toujours en cours. Soyons nombreux à exiger sa libération immédiate, l’abandon de toute poursuite et continuons à organiser la solidarité avec tous les militants poursuivis, intimidés ou menacés de licenciement.


Facebook Twitter
Scandale : la direction de InVivo menace de fermer l'usine en cas de réintégration de Christian Porta

Scandale : la direction de InVivo menace de fermer l’usine en cas de réintégration de Christian Porta

« C'est le patron qui tremble » : François Ruffin affiche son soutien à Christian Porta

« C’est le patron qui tremble » : François Ruffin affiche son soutien à Christian Porta

SNCF : la direction prête à doubler la prime JO après la grève massive des cheminots

SNCF : la direction prête à doubler la prime JO après la grève massive des cheminots

« Demain ça sera Stellantis Poissy » : les grévistes de MA France appellent à étendre le combat

« Demain ça sera Stellantis Poissy » : les grévistes de MA France appellent à étendre le combat

Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes

Victoire : les Prud'hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Victoire : les Prud’hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?