×

Déconfinement pro-MEDEF : les patrons pourront imposer les congés payés et les RTT aux salariés

Pour préparer le déconfinement annoncé par le gouvernement la semaine dernière, la priorité du gouvernement ne réside pas dans l'allocation de moyens aux hôpitaux ou à l'éducation, mais dans faire payer la crise aux salariés. En effet, celui-ci veut donner les moyens au patronat d'imposer les congés payés et les RTT aux salariés « pour pas qu'ils les prennent pendant le déconfinement ».

Mona Modotti

3 mai 2021

Facebook Twitter

En mars 2020, le gouvernement, sous prétexte de la crise sanitaire, avait fait passer une ordonnance permettant aux patrons d’imposer aux salariés jusqu’à six jours de congés payés jusqu’au 31 décembre. Une autre ordonnance avait prolongé cette mesure jusqu’au 30 juin 2021. C’est au travers d’un nouveau projet de loi qui sera examiné lundi par les députés que le gouvernement voudrait généraliser cette mesure. Le nouveau projet de loi prévoit la possibilité pour l’employeur d’imposer six à huit jours avec un nouveau report au 31 octobre prochain. Une attaque énorme sur les droits des salariés qui verraient leurs congés déterminés par la volonté de l’employeur

La raison invoquée ? "Eviter que les salariés prennent leurs vacances au moment du déconfinement". En effet le patronat prétend craindre que les salariés prennent leurs vacances au déconfinement, c’est-à-dire au moment de la reprise complète de l’activité. Si un recours juridique a été posé pour empêcher la mise en place de la mesure, le gouvernement affirme sa détermination à faire payer les plus salariés. Une mesure ignoble qui réaffirme la brutalité d’un gouvernement qui profite de la crise sanitaire pour attaquer les droits des travailleur.e.s.

Alors que l’ensemble de la population subit depuis plus d’un an la gestion catastrophique et pro medef de la crise sanitaire, le gouvernement réaffirme avec cette mesure, sa volonté d’imposer un rythme infernal : métro boulot dodo. Il est temps d’imposer une gestion de la crise par les travailleurs et les travailleuses loin de toutes les attaques anti-sociales et répressives du gouvernement !


Facebook Twitter
Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

 « Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

« Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

Limitation du droit d'asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Limitation du droit d’asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire