×

Loi immigration

« Aucun·e élève n’est étranger·e » : des lycées et facs bloqués contre la loi immigration

Suite à l'appel de diverses organisations, des établissements ont aujourd'hui été bloqués contre la Loi Immigration. Un rassemblement aura lieu à 16h à Paris alors que la décision du Conseil constitutionnel sur le texte est attendue aujourd'hui.

Elea Novak

25 janvier

Facebook Twitter
« Aucun·e élève n'est étranger·e » : des lycées et facs bloqués contre la loi immigration

Photo : O Phil Des Contrastes, flickr

Ce jeudi 25 janvier, suite à la journée de mobilisation nationale des lycées contre la loi immigration du 18 janvier, plusieurs lycées et universités étaient bloqués en Île-de-France, en Bretagne, au Mans ou encore à Strasbourg. Cette mobilisation répond à l’appel de la Marche des Solidarités, qui appelait la semaine dernière à rejoindre les blocages et grèves contre la Loi Immigration ce jeudi alors que le Conseil Constitutionnel doit prononcer sa décision quant au texte.

Les lycéen·nes du lycée Bellevue du Mans ont déclaré à Ouest-France avoir poursuivit le blocage de leur établissement car « rien n’a changé depuis lundi », et exigent le retrait de la Loi Immigration. En Bretagne, à Rennes, le plus grand lycée de la ville, le lycée Bréquigny, a été bloqué pendant un court moment, tandis que lycée Coubertin de la ville était tenu ouvert par la police, d’après un internaute. A Rennes, Sciences Po était également bloqué, les étudiant·es mobilisé·es dénonçant sur leur compte Instagram une « loi raciste, passée grâce aux votes de l’extrême droite » et exigent son « retrait total » ainsi que « l’accueil inconditionnel et la régularisation de tous les sans-papiers ». La fac de Rennes 2 est de son côté fermée après le blocage organisé mardi.

En Île-de-France, ce sont les lycées Paul Robert aux Lilas et Voltaire du 11e arrondissement qui étaient bloqués ce matin, ce dernier arborant une banderole « aucun·e élève n’est étranger·e ». Dans un communiqué, les lycéen·nes du lycée Paul Robert dénoncent les attaques de la Loi Immigration et le programme xénophobe de l’extrême droite. L’université Paris 8 Saint-Denis était également bloquée ce matin, de même que l’université de Strasboug, tandis que des étudiant·es de l’ENS et PSL se sont rassemblé·es devant leur campus du 14e arrondissement, affirmant : « personne n’est illégal ».

Alors que le Conseil Constitutionnel doit rendre s aujourd’hui a décision sur la Loi Immigration, les personnels de l’Éducation Nationale sont appelés à se rassembler à 16h à place du Louvre à Paris, appel qu’ont rejoint plusieurs syndicats professionnels d’Île-de-France. Des mobilisations qui rappellent la nécessité de construire un rapport de forces pour espérer empêcher la promulgation d’une loi raciste d’une brutalité historique.


Facebook Twitter
Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis


Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs