×

Tirer les bilans

Montpellier. Le 18 juin, rendez-vous pour l’assemblée ouverte de Révolution Permanente avec Anasse Kazib !

Après des mois de lutte contre la réforme des retraites à Montpellier, sur quels acquis s’appuyer pour construire la riposte ? Pour répondre à cette question et tirer les bilans de la mobilisation, Révolution Permanente organise une assemblée ouverte avec un débat animé par Anasse Kazib le dimanche 18 juin à 18h.

Facebook Twitter
Montpellier. Le 18 juin, rendez-vous pour l'assemblée ouverte de Révolution Permanente avec Anasse Kazib !

La lutte contre la réforme des retraites a connu des moments historiques, avec des grèves et manifestations dans tout le pays . À Montpellier, les travailleur·euse·s se sont mobilisés en masse, inscrivant ainsi cette séquence de lutte de classe dans l’histoire de la ville. Étudiant·e·s, cheminot·e·s, éboueur·euse·s et travailleur·euse·s de tous les secteurs se sont uni·e·s contre Macron et sa politique anti-sociale. De nombreuses initiatives et tentatives de faire rentrer la lutte dans une autre dimension ont existé : assemblées générales inter-professionnelles, convergence sur des actions et des piquets de grève, blocages du dépôt pétrolier de Frontignan.

Face à cette vague de contestation, le gouvernement a répondu par une répression policière brutale, caractérisée par des actes de violence, des encerclements, des gazages, une surveillance par drones et des atteintes aux libertés. Ces méthodes répressives illustrent clairement la posture d’un gouvernement politiquement très affaibli. Le recours à l’article 49.3 n’a fait qu’amplifier le mouvement, mais en raison du refus de l’intersyndicale d’étendre les revendications et de construire la grève générale, nous nous retrouvons dans une impasse.

Malgré cette défaite sur les retraites, la colère contre le gouvernement reste très forte, et la situation ouverte. De nombreuses grèves pour les salaires ont lieu comme celles de Tisseo à Toulouse ou encore celle de Vertbaudet, qui a montré que seule la paralysie de l’activité pendant plusieurs jours permet d’obtenir satisfaction.

Devant la radicalité du gouvernement et du patronat, comment gagner ? C’est de cette question que nous proposons de débattre dimanche soir, pour tirer les bilans et préparer les prochains rendez-vous de la lutte des classes !

Rejoignez-nous en grand nombre à l’Assemblée ouverte de Révolution Permanente pour discuter et échanger sur le bilan du mouvement avec Anasse Kazib, porte-parole de Révolution Permanente, cheminot et militant Sud Rail qui animera la discussion. L’assemblée ouverte aura lieu le dimanche 18 juin à 18h au Loft Des Assos, situé au 77 rue du faubourg Figuerolles. Après la discussion, nous aurons l’occasion de profiter d’un apéro festif.


Facebook Twitter
Génocide à Gaza : des dizaines de milliers de personnes déferlent dans les rues de Paris

Génocide à Gaza : des dizaines de milliers de personnes déferlent dans les rues de Paris

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Menace de fermer l'usine : InVivo durcit l'offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

Menace de fermer l’usine : InVivo durcit l’offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

« Sciences Po a le droit d'évacuer » : Glucksmann soutient la répression des étudiant·es pro-Palestine

« Sciences Po a le droit d’évacuer » : Glucksmann soutient la répression des étudiant·es pro-Palestine

Crise de la dette : le FMI appelle la France à toujours plus d'austérité

Crise de la dette : le FMI appelle la France à toujours plus d’austérité

Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total

Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total


Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Offensive historique : la durée d'indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?

Offensive historique : la durée d’indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?