×

Université

Montpellier. La présidente de Paul Valéry annule le 12 améliorable voté en CEVU

Alors que le dernier Conseil des Études et de la Vie Universitaire a voté la mise en place du 12 améliorable pour permettre aux étudiants de ne pas être pénalisés par la mobilisation, la présidence a décidé d’annuler le vote.

Typhaine Cendrars

19 avril 2023

Facebook Twitter
Montpellier. La présidente de Paul Valéry annule le 12 améliorable voté en CEVU

Crédits photo : Révolution Permanente

Ce mardi 11 avril avait lieu le conseil des études et de la vie universitaire (CEVU) de l’Université Paul Valéry, un des conseils centraux de la fac qui dirige l’université. Les élus étudiants du Poing Levé, de Solidaire étudiant·es et du SCUM ont décidé de présenter au vote plusieurs motions concernant les modalités d’examens du second semestre pour faire en sorte qu’aucun étudiant ne soit pénalisé pour s’être mobilisé dans le cadre du mouvement en cours contre la réforme des retraites.

La première motion, et la plus importante, permettait l’attribution d’une note plancher de 12/20 améliorable à chaque étudiant. La deuxième permettait le report de la moyenne des notes du premier semestre au second semestre, ici aussi comme note plancher améliorable. Enfin la dernière motion votée garantissait que les évaluations portent uniquement sur les cours dispensés en présentiel avant le début du blocage de l’université. Les trois motions ont été votées par les élus du CEVU, ce qui signifiait une victoire importante pour la mobilisation étudiante. En effet, aucun étudiant ne devait donc être pénalisé dans ses examens ni parce qu’il s’est mobilisé, ni par le distanciel.

Le soir même de la tenue du conseil, la présidence de l’université, qui avait bien évidemment voté contre ces trois motions, a, dans un mail envoyé à toute la communauté universitaire, indiqué que les motions votées en CEVU étaient illégales et que le rectorat devait exercer son contrôle de légalité avant qu’elles soient applicables. Le lendemain, dans un nouveau mail, la présidence a tout simplement annulé les votes du CEVU et suspendu la transmission au rectorat invoquant l’illégalité des motions votées. Elle s’est aussi évidemment empressée de rappeler que les examens se tiendront bien comme prévu par les départements et UFR et qu’un autre CEVU exceptionnel se tiendrait sous peu pour statuer des modalités d’examens (comme si le premier n’avait pas déjà statué les modalités d’examens).

Si nous savions déjà que les conseils centraux des universités étaient des instances particulièrement anti-démocratiques, notamment de par leur composition, le fait que la présidence de l’université de Paul Valéry puisse complètement annuler les votes d’un CEVU par mail, révèle une fois de plus la mascarade que sont ces conseils. Les conseils centraux dirigent les universités mais la présidence peut a posteriori invalider les votes exprimés par les élus des conseils lorsque l’issue du vote ne lui plait pas ou va à l’encontre des logiques de sélection et de concurrence si chères au ministère de l’enseignement supérieure et au gouvernement.

La présidence décident donc que les étudiants soient pénalisés pour avoir participé au mouvement massif en cours. En effet, le 12 améliorable, ou tout autre note plancher, est un moyen de loger tous les étudiants à la même enseigne pour qu’aucun ne soit désavantagé ni par le fait de s’être mobilisé, ni par les conditions d’enseignement inégales induites que le distanciel.

Alors que l’université est bloquée depuis le 8 mars pour libérer du temps aux étudiants pour se mobiliser contre la réforme des retraites, la présidence, se donnant une posture faussement neutre, n’avait initialement rien annoncé concernant les examens. Elle avait seulement rappelé que le distanciel n’était pas obligatoire, ni pour les enseignants, ni pour les étudiants et que les examens ne pourraient donc pas porter sur les cours dispensés pendant le blocage. Malgré cela beaucoup d’enseignants ont continué à donner cours, la plupart du temps en distanciel quand ils n’étaient pas déplacés sur d’autres sites de l’université. De nombreux étudiants nous ont témoigné que leurs enseignants continuaient de faire cours en distanciel comme si de rien n’était et que les examens porteraient sur ces séances. Ainsi, le 12 améliorable avait pour objectif de rétablir l’égalité entre tous les étudiants en faisant en sorte que tous partent d’une même base qui leur assure de valider leur année.

Le mouvement contre la réforme des retraites a réuni des millions de personnes dans les rues et mobilisé très largement dans la jeunesse depuis janvier. Passer les examens comme si de rien n’était alors qu’entre la mobilisation, les grèves et les blocages, les cours ont parfois été dispensés que durant une ou deux semaines, reviendrait uniquement à accroitre la pression, la sélection et la concurrence entre les étudiants dont les conditions d’études sont toujours plus dégradées.

Un CEVU exceptionnel aura lieu ce jeudi 20 avril à 14h appelé par la présidence pour remplacer celui qu’elle a invalidé. Nous nous joignons au comité de mobilisation de Paul Valéry pour appeler à un rassemblement au même moment pour exiger que les motions votées soient appliquées. La lutte continue, à Paul Va et dans les autres universités mobilisée, pour exiger que personne ne doit redoubler ou rater une année pour s’être mobilisé contre Macron et son monde !

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter
Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

Lock-out : l'EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine

Lock-out : l’EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine


Palestine : les étudiants de l'ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

Palestine : les étudiants de l’ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

« Cessez-le-feu » : À l'AG des écoles d'art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide

« Cessez-le-feu » : À l’AG des écoles d’art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide


 « On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

« On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine