×

Oppression scolaire

« J’ai fait une tentative de suicide à cause de la pression des cours » : témoignage d’un lycéen de 15 ans

Sélection, autorité de l’institution, rythme impossible… la condition lycéenne est connue pour provoquer un mal être chez de nombreux jeunes. Un lycéen de 15 ans à Paris témoigne.

17 janvier

Facebook Twitter
« J'ai fait une tentative de suicide à cause de la pression des cours » : témoignage d'un lycéen de 15 ans

J’ai 15 ans et je suis en seconde en double cursus musique dans un lycée de Paris.
En plus du lycée, je suis au CRR (Conservatoire à rayonnement régional) de Paris dans deux disciplines. Ça fait énormément de travail, les craquages sont réguliers.

En novembre j’ai fait une tentative de suicide. Il y avait des signes évidents qui montraient que je ne pouvais pas continuer avec une charge de travail aussi importante. Dès septembre, je n’arrivais plus à travailler et faire les devoirs après 19h, je m’écroulais. J’avais particulièrement du mal à me lever à 6h15 le matin pour aller au lycée. Je me tapais la tête dès que j’étais contrarié, dès que je faisais un petit effort physique. J’étais complètement épuisé. Tout cela n’est pas arrivé par hasard, c’est lié à la pression scolaire.

Le rythme en lui-même est infernal, je me lève à 6h15 pour aller au lycée six jours sur sept.
Selon les spécialistes du sommeil, c’est comme demander à un adulte de se lever vers 4h (avec le décalage naturel du rythme du sommeil chez les ados). Ce qui est révoltant c’est que ce rythme est banalisé, sous le prétexte de « réussite ». Ça n’a aucun sens, on est tellement fatigué qu’on est naze pour les cours. Tant d’heures de cours pour apprendre des leçons par cœur et finalement les oublier très vite, se faire noter systématiquement, être mis en compétition avec ses camarades, travailler individuellement pour se faire classer.

J’ai l’impression que ce système scolaire élimine notre potentiel intellectuel et physique. Après une petite période de repos j’ai pris du recul je me suis rendu compte que j’avais du mal à bien réfléchir avec la fatigue pendant les périodes scolaires.

À l’école le but ce n’est pas de développer son intelligence, sa créativité ou son esprit critique mais d’apprendre bêtement des concepts, des leçons, d’avoir de bonnes notes. On s’en fiche de savoir ce que l’élève ressent, comment il fonctionne. Pas étonnant qu’il y ait autant de triche. Les élèves qui trichent sont réprimés, sanctionnés. Et le plus drôle c’est qu’avec la même méthode punitiviste on attend un changement dans le comportement des élèves…

Avec le manque de moyens, on met 35 élèves dans une classe avec 1 prof, et on attend d’eux qu’ils avancent à peu près au même rythme, de la pure folie. C’est évident que l’école n’est pas là pour émanciper les élèves. Elle est là pour les former au travail, à la performance, à la rentabilité, pour leur apprendre à se soumettre aux règles/lois. Comme disait Einstein, « L’éducation, c’est ce qui reste après qu’on ait oublié ce qu’on a appris à l’école ».

Après ma tentative de suicide, je ne pouvais presque plus aller au lycée. Je ne peux plus supporter d’aller me faire abrutir par ce système complètement pourri. Mais la semaine où j’ai pu m’y rendre, seulement deux profs m’ont demandé comment ça allait, comment ils pouvaient m’aider. Pourtant ils étaient presque tous au courant de ma situation. Apparemment je ne suis vraiment pas le seul dans mon cas.

On ne peut pas laisser passer ça, beaucoup d’ados sont en souffrance, sont fatigués en permanence à cause du rythme scolaire. Contrairement à ce que dit l’école, elle ne nous apprend pas les valeurs qu’elle revendique comme la liberté ou l’égalité. Je ne considère pas que travailler pendant une trop grosse partie de la journée c’est être libre.

Il va falloir se battre pour une école réellement émancipatrice. Elle ne pourra pas exister dans le cadre de ce système économique parce que c’est à cause de lui que le système scolaire est merdique.
On devrait intégrer des revendications lycéennes contre la pression scolaire, contre ce rythme inhumain pour construire une réelle mobilisation des lycées.

Pour témoigner, contactez nous : [email protected] - @le_poing_leve_lycee


            
Facebook Twitter
Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l'université de Columbia réprimés !

Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l’université de Columbia réprimés !

Paris 8. L'IED menace d'augmenter de 15% les frais pédagogiques

Paris 8. L’IED menace d’augmenter de 15% les frais pédagogiques


Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires