×

Répression

Allemagne. Un collectif féministe soutenant la Palestine perquisitionné par 150 policiers : solidarité !

Mercredi matin à Berlin, une vaste opération de police a été menée contre le collectif féministe pro-Palestine Zora. A coup de perquisitions successives, la répressions des organisations et militants de la cause palestinienne s'intensifie.

Augustin Tagèl

21 décembre 2023

Facebook Twitter
Audio
Allemagne. Un collectif féministe soutenant la Palestine perquisitionné par 150 policiers : solidarité !

Crédit photo : Zora

Plus de 150 policiers déployés, six appartements et deux locaux perquisitionnés, voilà la dernière opération menée par le gouvernement fédéral Allemand contre les soutiens de la cause Palestinienne. Leur cible était le collectif de femmes Zora, féministe, anticapitaliste, antifasciste et internationaliste qui se mobilise aujourd’hui pour le peuple palestinien et pour la fin du génocide en cours.

La justification pour une telle opération est une simple publication sur les réseaux sociaux de l’organisation. Dans celle-ci, elle apportait son soutien à la résistance palestinienne, tout en critiquant clairement la direction actuelle par le Hamas qui n’a « aucun intérêt à briser le patriarcat » et en appelant à soutenir le FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine), organisation palestinienne issue du maoïsme. A la suite des perquisitions, des procédures judiciaires ont été ouvertes à l’encontre de six militantes, accusés d’avoir fait de la « propagande en faveur d’une organisation terroriste ».

Une criminalisation du soutien à la lutte du peuple palestinien qui s’inscrit dans la continuité de la répression des derniers mois. L’État fédéral n’en est pas à son coup d’essai, comme le rappelle Samidoun, collectif luttant à travers le monde pour la libération de l’ensemble des prisonniers politiques palestiniens. En effet, le 2 novembre dernier, c’est l’ensemble de la branche allemande de l’organisation qui était déclarée illégale par le gouvernement, et qui a vu ses militants être poursuivis en justice, après avoir eux aussi subi plus d’une dizaine de perquisitions.

Ces campagnes de répression sont dans la droite lignée de la politique pro-israélienne de l’État allemand. Comme le note le journal Der Spiegel, à la date du 6 novembre, un quart des manifestations pro-palestiniennes avaient été interdites dans le pays, et celles qui ont pu se tenir étaient scrutées et strictement contrôlées par la police qui décidait quels mots d’ordres et quelles banderoles étaient autorisées.

Le gouvernement allemand s’affiche ainsi comme l’un des plus fervent défenseurs de l’Etat colonial d’Israël. Aux côtés de la France de Macron, il a criminalisé systématiquement les organisations pro-palestiniennes et les expressions de soutien à Gaza. Face à la poursuite des offensives réactionnaires, et alors que le génocide se poursuit à Gaza avec plus de 20 000 civils assassinés par le gouvernement Israélien, il est plus vital que jamais de dénoncer la répression qui frappe les organisations pro-palestiniennes.

Nous devons exiger la fin de l’interdiction de Samidoun en Allemagne ainsi que la cessation de toutes les poursuites judiciaires contre les militants, et leur apporter toute notre solidarité. Soutenir la Palestine n’est pas un crime !


Facebook Twitter
Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Attaque contre l'Iran : Israël limite sa riposte mais les tensions persistent

Attaque contre l’Iran : Israël limite sa riposte mais les tensions persistent

Veto à l'adhésion de la Palestine à l'ONU, ou l'hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »

Veto à l’adhésion de la Palestine à l’ONU, ou l’hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »

Génocide à Gaza : des armes, des affaires et des complices

Génocide à Gaza : des armes, des affaires et des complices

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

Argentine : Les sénateurs augmentent leurs salaires de 170% en pleine crise économique

Argentine : Les sénateurs augmentent leurs salaires de 170% en pleine crise économique

Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d'Israël

Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d’Israël