×

Répression

1900 € de primes pour les policiers : Darmanin chouchoute ses troupes pour les JO

Alors que la répression syndicale s’intensifie à l’approche des Jeux Olympiques dans énormément de secteurs, Darmanin annonce ce mardi 30 janvier toute une série de bonus pour les agents de police, pour les préparer à réprimer avec zèle tous ceux qui oseraient relever la tête pendant l’événement.

Joseph Chapron

30 janvier

Facebook Twitter
Audio
1900 € de primes pour les policiers : Darmanin chouchoute ses troupes pour les JO

Crédits Photo : Philippe Leroyer sur Flickr, « (After) Demonstration », 20 novembre 2007

Le ministère de l’intérieur a annoncé dans une lettre adressée aux policiers leur céder monts et merveilles à l’approche des Jeux Olympiques, suite à une journée de mobilisation des syndicats de police le 18 janvier dernier pour la hausse de la prime exceptionnelle des agents mobilisés à l’occasion de l’événement sportif. Une attitude qui contraste fortement avec celle entretenue par l’État et le patronat face aux mobilisations des travailleurs, qui n’obtiennent jamais gain de cause aussi facilement.

La mesure phare du ministère de l’Intérieur : une prime pour les personnels ayant « limité leur période de congé durant les Jeux Olympiques » allant jusqu’à 1900€ pour les agents d’Île-de-France, là où les syndicats revendiquaient 2000€ de prime. Darmanin annonce également un doublement des Chèques Emploi Service Universel garde d’enfants ainsi que deux semaines de congés supplémentaires, organisées entre le 15 juin et le 15 septembre, hors de la période des Jeux Olympiques.

Plus précisément, comme l’explique le journal Le Figaro, Darmanin a annoncé que les policiers qui «  auront effectivement limité leurs périodes de congés » dans la durée des JO recevront au moins 1000 euros de prime. Dans le cas de ceux qui encadreront les JO dans les départements hors hexagone comme la Polynésie française ils pourront obtenir une prime minimum de 1600 euros.

Le gouvernement a ainsi presque complètement satisfait aux revendications des syndicats de police après une journée d’action ce jeudi 18 janvier avec « activité minimum » dans les commissariat et distributions de tracts. Une démonstration du chouchoutage des policiers, corporation préférée du gouvernement, au service de la répression des mobilisations des travailleurs, de la jeunesse ou des mouvements sociaux.

Ces primes et avantages ont en effet été accordés aux policiers à un moment où la répression à l’approche des Jeux Olympiques, événement crucial aux yeux du gouvernement. Celui-ci veut en profiter pour « faire rayonner la France » et permettre au patronat d’engranger des profits autour du tourisme généré à l’occasion, ouvrant ainsi une brèche sur lequel le mouvement ouvrier pourrait frapper fort contre Macron... Le gouvernement a donc besoin d’un énorme soutien des forces de police pour assurer la bonne tenue des évènements et réprimer toute velléité de contestation.

En ce sens, les policiers seront mobilisés à 100% pour les Jeux Olympiques, et la présence policière sera décuplée, Darmanin a annoncé en novembre dernier que « 30 000 agents des forces de sécurité intérieure qui seront sur le terrain chaque jour ». Les JO s’annoncent comme un moment culminant de l’offensive autoritaire de Macron, entre omniprésence policière et travailleurs réprimés et exploités. Les mesures exceptionnelles prises pour mobiliser les soignants et les travailleurs des transports suscitent de la colère, sans même parler des conditions de vie qui attendent les millions de travailleurs d’Île de France alors que 16 millions de touristes sont attendus. Un levier dont devrait se saisir le mouvement ouvrier pour imposer des revendications au service de l’ensemble de la population.


Facebook Twitter
Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Répression des GJs, soutien au meurtrier de Nahel : le policier préféré des médias rejoint le RN

Répression des GJs, soutien au meurtrier de Nahel : le policier préféré des médias rejoint le RN

Tir de fusil sur la mosquée de Cherbourg : le climat islamophobe continue d'exciter l'extrême-droite

Tir de fusil sur la mosquée de Cherbourg : le climat islamophobe continue d’exciter l’extrême-droite

Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Dégel du corps électoral en Kanaky : le Sénat tente d'enterrer toute velléité d'indépendance

Dégel du corps électoral en Kanaky : le Sénat tente d’enterrer toute velléité d’indépendance

Fin de la trêve hivernale : 140 000 personnes menacées d'expulsion et Attal veut réduire le nombre de HLM

Fin de la trêve hivernale : 140 000 personnes menacées d’expulsion et Attal veut réduire le nombre de HLM


Révélations. Dans La Manche, les techniques anti-migrants meurtrières de la police

Révélations. Dans La Manche, les techniques anti-migrants meurtrières de la police

500 interpellations, 15 000 policiers et le RAID : Darmanin lance son opération anti-quartiers

500 interpellations, 15 000 policiers et le RAID : Darmanin lance son opération anti-quartiers