×

Grève à Onet

Montpellier. 36 jours de grève pour les salariés d’ONET : rejoignez le comité de soutien !

Alors que la grève d’Onet continue au CHU de Montpellier, le comité de soutien lancé le 6 octobre dernier bat son plein. Toi aussi, soutiens les grévistes, rejoins le comité de soutien et participe aux actions !

Lucas Darin

18 octobre 2023

Facebook Twitter
Montpellier. 36 jours de grève pour les salariés d'ONET : rejoignez le comité de soutien !

Crédits photo : Révolution Permanente

Cela fait 36 jours que les employés du nettoyage du CHU se sont mis en grève pour protester contre la mise en place par la direction de mesures pour contrôler leur cadence de travail, mais aussi pour exiger une prime équivalente à un 13ème mois. Afin d’apporter un soutien organisé et plus large aux salariés, un comité de soutien s’est créé le 6 octobre à l’initiative des militantes et militants de Révolution Permanente. Le comité réunit des organisations politiques et syndicales mais aussi des personnes qui veulent apporter leur aide aux grévistes.

Au cours de la semaine le comité de soutien a multiplié les initiatives pour visibiliser la grève et venir en aide aux salariés, l’objectif étant de diffuser au plus grand nombre l’information sur les conditions de travail que subissent les travailleurs d’ONET au CHU et le mépris de leur direction. Dans ce sens, le comité a organisé un collage dans les rues de la ville.

Un autre objectif que s’est fixé le comité de soutien est d’apporter le maximum d’argent possible à la caisse de grève. Les grévistes restent plus que jamais combatifs, il est donc important de les aider financièrement. Ce vendredi 13 octobre, les membres du Quartier Généreux, un bar associatif de la ville, ont organisé une vente de gâteaux et de boissons lors de la manifestation pour les salaires récoltant plus de 800€ de dons. Au total c’est près de 1500€ qui ont été apportés à la caisse de grève par le comité de soutien lundi matin sur le piquet.

De plus, les militants du Poing Levé ont tenu un vide dressing sur l’université Paul Valéry. En accueillant plus de 300 personnes, ce vide-dressing a permis à la fois de faire connaître la grève aux étudiants et personnels de l’université mais aussi de récolter près de 200€.

Alors qu’ils et elles entament leur 5ème semaine de grève, les employés sont toujours aussi déterminés à ne rien lâcher et à lutter pour obtenir leur 13ème mois.

Pour continuer à soutenir financièrement la grève, une fête de soutien organisée par le comité est prévue ce samedi 21 octobre au bar Le Barricade à partir de 17h.

L’action du comité de soutien est donc un appui pour permettre aux grévistes de tenir dans leur lutte aussi bien moralement que financièrement. Pour amplifier la force de frappe du comité et aider les grévistes à obtenir la victoire, il est impératif que toutes les personnes et organisations soutenant la grève rejoignent ce comité afin de démultiplier les actions de collecte et de visibilisation de la grève.


Facebook Twitter
Scandale : l'inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

Scandale : l’inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d'un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d’un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l'austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l’austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis