×

Internationalisme

« De Paris à Gaza, Palestine Vivra ! » : deux nouveaux lycées bloqués à Paris en soutien à la Palestine

Ce vendredi à Paris, les lycées Hélène Boucher et Colbert étaient bloqués en soutien à la Palestine. Dans la continuité des blocages d'hier, la jeunesse lycéenne se mobilise pour dénoncer le massacre en cours à Gaza et la politique coloniale de l’Etat d’Israël.

Olga Hagen

17 novembre 2023

Facebook Twitter
Audio
« De Paris à Gaza, Palestine Vivra ! » : deux nouveaux lycées bloqués à Paris en soutien à la Palestine

Crédit photo : Révolution Permanente

« Emmener ces problématiques sur la scène lycéenne »

Après les élèves des lycées Racine et Lamartine à Paris, c’est au tour de ceux de Hélène Boucher et de Colbert de bloquer leur établissement ce vendredi pour dénoncer le massacre en cours en Palestine.

« On s’est réunis ce matin pour bloquer le lycée, pour exprimer la nécessité pour les jeunes d’exiger un cessez-le-feu, et lutter aussi avec notre force lycéenne contre l’antisémitisme et l’islamophobie » nous explique Sarah*, une lycéenne en terminale au lycée Hélène Boucher. « C’est l’une de nos seules manières de se faire entendre en tant que lycéens » ajoute un autre élève.

À Hélène Boucher, la revendication du « cessez-le-feu » est partagée par la grande majorité des lycéens présents ce vendredi matin. « On pousse la discussion sur ce qu’on pense du sujet israélo-palestiniens, on est une très grande majorité à être contre la colonisation, pour la libération de la Palestine » raconte Sarah*. « Il y a une grosse vague de secondes qui sont présents sur un blocage pour la première fois ! » ajoute-t-elle. Un élément qui démontre que la question palestinienne touche et scandalise très largement dans la population et politise la jeunesse.

Des blocages soldés par de la répression

Mais dès 7h30, la police est arrivée sur les lieux. La sécurité du lycée est d’abord intervenue « Y a une personne dans l’administration qui doit gérer la sécurité qui a été est violente. Il m’a étranglé avec ma sacoche » raconte un lycéen de Hélène Boucher.

Puis, après être seulement restée autour des lieux, la police est intervenue violemment.

Au lycée Colbert, c’est le même scénario.

Mais après les blocages d’hier, ceux d’aujourd’hui sont une nouvelle démonstration de soutien de la jeunesse lycéenne au peuple palestinien. Pour coordonner ce début de mobilisation, un premier comité de soutien aura lieu ce samedi à 12 heures à mairie de Montreuil. Une initiative qui s’inscrit dans la continuité de l’AG Jeune qui a réunis à l’appel d’Urgence Palestine plus de 350 personnes ce mercredi à Paris. Face au crime de l’Etat d’Israël et à la complicité des gouvernements occidentaux, la jeunesse à un rôle jouer !


Facebook Twitter
Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Interview. Nancy Fraser, virée d'une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Interview. Nancy Fraser, virée d’une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Du génocide au Rwanda au génocide à Gaza

Du génocide au Rwanda au génocide à Gaza

Vague de solidarité après la convocation de militants de Révolution Permanente par la police

Vague de solidarité après la convocation de militants de Révolution Permanente par la police

Génocide à Gaza. La famine organisée par Tsahal pourrait tuer 350 000 enfants

Génocide à Gaza. La famine organisée par Tsahal pourrait tuer 350 000 enfants