^

Politique

Danièle Obono encore attaquée : ce tweet islamophobe et homophobe d’un député LREM

En ce dimanche 20 Septembre, François Cormier-Bouligeon a attaqué Danièle Obono et Aurélien Taché en citant une photo d’un mariage lesbien à Madrid, officié par Maysoun Douas, élue portant le voile. Un tweet islamophobe et homophobe qui a choqué la toile.

mardi 22 septembre

Un commentaire qui provoque un bouleversement sur twitter, dont plusieurs grandes figures politiques qui sortent attaquer les propos du député, comme Jean-Luc Mélenchon : « Peut-on tomber plus bas ? Oui. LREM est dans son champ de compétence : arrogance. Suffisance mépris radical pour la personne humaine. »..

Danièle Obono a déjà fait l’objet de caricatures racistes le mois dernier par Valeurs Actuelles qui publiaient une fiction où la députée de la FI était représentée par un collier en fer autour de son cou. Elle, répond à ce tweet, pour sa part : « Ivre, il hésite entre ‘humour’ homophobe ou raciste, et finit par choisir les deux ».

Ce tweet fait ainsi polémique et les internautes démontrent leur colère envers le député Cormier-Bouligeon.

L’autre cible de ce tweet, Aurélien Taché, qui avait quitté LREM lors de son ouverture dit qu’il n’est pas étonné de voir le tournant conservateur de la majorité.
Dans ce contexte où le couple Schiappa et Darmanin présentent leur projet de loi contre le séparatisme, ce type d’attaques deviennent de plus en plus communes et prennent de plus en plus d’ampleur chez le représentants de la droite et l’extrême droite. La semaine dernière plusieurs femmes ont déjà été harcelées car elles portent le voile dont Imane Boun de Recettes Echelons 7 et Maryam Pougetoux, militante UNEF, qui avait déjà subi en 2018 cette vague de harcelèment, de la part notamment de Charlie Hebdo (que cite F. Cormier-Bouligeon pour sa défense) qui l’avait caricaturée.
En effet, ces dernières années les discriminations envers les femmes voilées n’ont fait qu’augmenter avec près de 75% des agressions islamophobes visant les femmes (CCIF - 2019) dont 60% les femmes voilées (Ifop). En 2018 les actes islamophobes ont augmenté de 52% par rapport à 2017 (CCIF).

Le Député LREM Cormier-Bouligeon instrumentalise ainsi la laïcité et le féminisme pour justifier son acte et sa pensée islamophobe et communautaire. Il justifie à « l’Obs » avoir voulu pointer du doigt « les ambiguïtés et les contradictions de ceux qui veulent à la fois défendre le voile et le mariage pour tous », faisant appel à un peu de « cohérence intellectuelle ».

Ainsi qu’il se positionne sur le thème du voile en expliquant « Je considère que le voile n’est pas un signe religieux, mais un outil politico-religieux imposé par les salafistes, unes des franges les plus radicales de l’Islam. Pour ma part, je défends la liberté des femmes à se vêtir comme elles le souhaitent. La religion n’ a rien à faire en politique ».

Toutes ces attaques s’inscrivent dans une surenchère réactionnaire de la part du gouvernement qui au travers le "séparatisme" n’hésite pas à se cacher derrière les arguments de « laicité » voire de « valeurs républicaines » pour défendre leur politique islamophobe et anti-féministe.




Mots-clés

Racisme   /    Politique