×

« La prison ou une balle »

Argentine : deux figures de l’extrême-gauche menacées de mort par un allié de Milei

En Argentine, José Luis Espert, figure de l’extrême-droite et allié de Milei, a menacé de mort plusieurs membres du PTS, dont la députée Myriam Bregman. Face aux menaces de l’extrême-droite, il faut opposer un soutien internationaliste.

Rédaction internationale

15 décembre 2023

Facebook Twitter
Audio
Argentine : deux figures de l'extrême-gauche menacées de mort par un allié de Milei

José Luis Espert, homme politique argentin d’extrême-droite et fervent allié de Milei a proféré des menaces très grave à l’encontre de l’ancienne candidate à la présidence Myriam Bregman, députée nationale du Frente de Izquierda Unidad et figure de la lutte pour les droits de l’homme, et de son collègue Nicolás del Caño, porte-parole du Partido de Trabajadores por el Socialismo (PTS).

Dans un tweet, José Luis Espert s’adresse à Myriam Bregmant en écrivant littéralement : « La prison ou une balle ». Cette menace intervient le jour même où la ministre de la sécurité a lancé un « protocole d’ordre public » visant à criminaliser tous ceux qui se mobilisent pour faire face aux politiques austéritaires de ce gouvernement d’extrême droite. Une politique répressive appuyée par Espert.

Suite à cela, l’homme d’extrême droite a également menacé gravement Nicolás del caño, député et porte-parole du PTS. « Pour toi aussi, parasite, bon à rien. La prison ou une balle si tu enfreins la loi » a-t-il expliqué.

Une menace d’autant plus grave que, bien qu’Espert feigne l’ignorance, Nicolás del Caño a été un travailleur précaire toute sa vie jusqu’à ce qu’il obtienne son siège au Congrès, où il gagne le même salaire qu’un enseignant. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est reconnu par des millions de personnes dans tout le pays, qui s’identifient à lui et non aux politiciens des puissants.

Les amis de Milei cherchent à montrer les muscles après la victoire électorale du libertarien, comme l’a fait Macri lui-même, en appelant à affronter les « orques » dans les rues, en référence aux secteurs populaires qui se mobilisent contre les politiques réactionnaires et anti-sociale de Milei. Aujourd’hui, un autre membre de Juntos por el Cambio a appelé à mettre une « balle » à la gauche.

Des menaces qui, loin d’intimider Myriam Bregman, ont été l’occasion pour elle de rappeler la tradition militante dont elle est issue et son affrontement direct avec les politiques anti-sociales et réactionnaires prônées par Espert et Milei.

« Il s’appuie sur le pouvoir en place et pense que c’est cela être courageux. Nous, les femmes, avons affronté de nombreux hommes de ce type, nous le ferons encore. »

« Encore une attaque inacceptable du député Espert, qui profite de son siège pour nous menacer et appeler à nous attaquer. » Il en a été de même pour del Caño, ainsi que pour Christian Castillo, qui ont dénoncé les menaces en dénonçant leur lâcheté.

« Cette lâche menace d’Espert à l’encontre de ma collègue Myriam Bregman est d’une extrême gravité. Tous ceux qui défendent la liberté d’expression doivent la désavouer. »

Il est fondamental de ne pas laisser passer ce type d’intimidations de la part d’une droite déchaînée et de construire dès aujourd’hui l’unité la plus large contre les politiques répressives, austéritaires et réactionnaires mises en place et défendues par l’extrême droite. De son côté, Myriam Bregman a confirmé qu’elle déposerait plainte face aux menaces gravissimes de ce député d’ultra-droite.


Facebook Twitter
Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Frappes iraniennes : le soutien des pays arabes à Israël marque un nouveau rapprochement

Attaque contre l'Iran : Israël limite sa riposte mais les tensions persistent

Attaque contre l’Iran : Israël limite sa riposte mais les tensions persistent

Veto à l'adhésion de la Palestine à l'ONU, ou l'hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »

Veto à l’adhésion de la Palestine à l’ONU, ou l’hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »

Génocide à Gaza : des armes, des affaires et des complices

Génocide à Gaza : des armes, des affaires et des complices

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

Argentine : Les sénateurs augmentent leurs salaires de 170% en pleine crise économique

Argentine : Les sénateurs augmentent leurs salaires de 170% en pleine crise économique

Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d'Israël

Invasion de Rafah : comment la bourgeoisie égyptienne tire profit des menaces d’Israël