×

Internationalisme

Rabat, New-York, São Paulo… : des centaines de milliers de soutiens au peuple palestinien se mobilisent !

Aussi bien dans le monde arabe que dans les pays occidentaux, des mobilisations en soutien au peuple palestinien d’ampleur ont eu lieu ces derniers jours. Des démonstrations de solidarité malgré la criminalisation et la répression du soutien à la cause palestinienne dans de nombreux pays.

Camille Yomiclo

16 octobre 2023

Facebook Twitter
Rabat, New-York, São Paulo… : des centaines de milliers de soutiens au peuple palestinien se mobilisent !

Alors que le siège de Gaza dure depuis maintenant une semaine et que le bilan des victimes a atteint les plus de 2800 morts Palestiniens selon le ministère de la santé palestinien et les 1300 morts Israéliens, des mobilisations en soutien à la cause palestinienne, dénonçant la contre-offensive sanglante de l’État d’Israël ont lieu partout dans le monde ces derniers jours.

Des mobilisations en soutien à la cause palestinienne qui se massifient

Aux États-Unis, un des alliés inconditionnels d’Israël, des mobilisations massives en soutien au peuple palestinien secouent notamment le pays. Dès le 8 octobre, moins de 48 heures après l’offensive du Hamas, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de New York. À Times Square, le groupe militant juif américain IfNotNow, fondé en 2014 pour lutter contre le soutien des États-Unis au régime d’apartheid israélien, a occupé la place aux côtés de Jewish Voice for Peace, autre organisation juive antisioniste créée en 1996.

Une marche s’est engagée jusqu’à Brooklyn, devant le domicile de Chuck Schumer, chef du groupe démocrate au Sénat, pour exiger l’arrêt du financement militaire des États-Unis à Israël. À la suite de l’annonce de l’armée israélienne ordonnant l’évacuation sous vingt-quatre heures des 1,1 millions d’habitants du nord de la bande de Gaza, IfNotNow soulignait, dans sa déclaration du 13 octobre, l’urgence de poursuivre la mobilisation pour mettre fin à la « deuxième Nakba » en cours. Dans le même temps, des manifestations importantes ont également eu lieu dans de nombreuses villes du pays, listées par le journaliste Alan MacLeod : 15.000 personnes à Chicago, plus de 8000 à Francisco, des milliers à Los Angeles, Washington ou Seattle.

Outre les Etats-Unis, les soutiens à la cause palestinienne se multiplient aux quatre coins du monde. À Athènes, le 13 octobre, plus de 2 000 manifestants sont descendus dans les rues de la capitale grecque pour marcher vers l’ambassade d’Israël, tandis qu’une seconde marche de solidarité s’est tenue le lendemain, à Thessalonique.

Le 12 octobre, à Tunis, 3 000 personnes se sont rassemblées sur l’avenue Habib-Bourguiba, artère principale de la capitale, et ont exprimé leur colère contre l’agression d’Israël en agitant le drapeau palestinien. Au Maroc, la mobilisation est également massive : ce dimanche, à Rabat, des dizaines de milliers de manifestants ont marché en soutien au peuple palestinien. Selon L’Orient-Le Jour, cette mobilisation est « la plus massive depuis que le Maroc a normalisé ses relations diplomatiques avec Israël en 2020 ».

À Tokyo, Londres, Djakarta, Brasilia, Barcelone, aussi bien que dans les capitales et autres villes du Liban, de la Jordanie, de l’Égypte, de l’Afghanistan ou encore de la Syrie, ce sont des centaines de milliers de manifestants qui sont également descendus dans les rues pour dénoncer les attaques d’Israël dans la bande de Gaza. À Amsterdam, 20 000 personnes se sont rassemblées sur la place du Dam ce dimanche dans une des manifestations les plus massives des dernières années.

Une répression accrue dans les pays occidentaux

Ces mobilisations se déploient sous tension, particulièrement dans les pays occidentaux hostiles à ces dernières, déployant de larges campagnes médiatiques assimilant les positions antisionistes à un antisémitisme et le soutien au peuple palestinien à une « complicité » ou « apologie du terrorisme » pour pouvoir discréditer mais aussi réprimer les voix en soutien au peuple palestinien. Cette offensive idéologique, montrant la crainte de voir ces mouvements de soutien se massifier, est complétée par un déploiement et un renforcement de l’appareil répressif policier visant à dissuader et réprimer toute expression de soutien.

La France et l’Allemagne occupent, dans cette course à la répression, la première place en interdisant les manifestations de solidarité avec le peuple palestinien. En Angleterre, la ministre de l’Intérieur Suella Braverman, a suggéré que le fait de brandir un drapeau palestinien devrait être considéré comme une infraction pénale. Malgré ces pressions, la manifestation pro-palestinienne du 14 octobre à Londres a rassemblé plusieurs milliers de manifestants.

Malgré les politiques de décrédibilisation, de répression et de criminalisation visant à faire taire les mobilisations de soutien au peuple palestinien, la solidarité avec la Palestine demeure importante. Il faut continuer et la renforcer. L’organisation de larges front des organisations opposées aux politiques coloniales de l’État d’Israël et à la répression du soutien à la Palestine est décisive pour construire une solidarité internationale à la hauteur, et prendre part au combat pour mettre un terme à 75 ans d’oppression.


Facebook Twitter
Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Interview. Nancy Fraser, virée d'une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Interview. Nancy Fraser, virée d’une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d'Erdogan

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d’Erdogan 

Restructuration de l'armée, hausse du budget militaire… l'Allemagne se prépare à la guerre

Restructuration de l’armée, hausse du budget militaire… l’Allemagne se prépare à la guerre

« Projet stratégique de défense européenne » : l'UE propose un plan de militarisation coordonné

« Projet stratégique de défense européenne » : l’UE propose un plan de militarisation coordonné

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté