http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
28 de juin de 2022 Twitter Faceboock

Fachos dehors !
Bordeaux. Agressions racistes à Saint Michel : fachos hors de nos quartiers
Correspondant.e.s Bordeaux

Dans la nuit du vendredi au samedi 25 juin, une dizaine de militants du groupuscule d’extrême-droite Bordeaux Nationaliste se sont introduits dans le quartier St-Michel de Bordeaux, armés de barres de fer et de bombes lacrymogènes, en hurlant des slogans racistes et en agressant les passants. Face à l’extrême-droite, la réponse ne pourra se faire que par la rue !

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Bordeaux-Agressions-racistes-a-Saint-Michel-fachos-hors-de-nos-quartiers

Dans la nuit du 24 au 25 juin à Bordeaux, dans le quartier populaire Saint-Michel, une dizaine d’individus, membres du groupuscule d’extrême-droite Bordeaux Nationaliste, pour certains cagoulés, armés de barres de fer ou de bombes lacrymogènes, ont commencé à scander sur la place des slogans racistes en imitant des cris de singe. «  Mort aux arabes, Bordeaux Nationaliste  », peut-on entendre dans l’une des vidéos diffusés sur Twitter.

Dans un thread Twitter, Nikola Dobric, étudiant et militant à Handi Social évoque que très vite, le groupe s’en est pris aux riverains et plusieurs personnes se sont vues violemment prises à partie : « Tu votes pour qui ? Tu as une tête à voter Mélenchon. », peut-on entendre dans une vidéo. Peu après, une passante est injuriée à son tour : « Petite pute, retourne sucer des nègres ! ». D’autres encore sont insultés alors que des membres du groupe lèvent le bras et font le salut hitlérien : «  Nique ta mère, l’Algérien !  », entend-on, selon les témoins.

Injuriant et prenant à partie les passants, le groupe cherchait visiblement à provoquer un affrontement. Au bout d’une déambulation dans le quartier, ponctuée d’injures racistes, les individus se sont mis à prendre en chasse un adolescent de 17 ans, et après l’avoir isolé s’en sont violemment pris à lui pendant plusieurs minutes. La victime, en situation irrégulière, ne souhaite aujourd’hui pas se défendre légalement de peur d’être sommé de quitter le territoire.

Pour nous soutenir, c’est par ici !

Cette expédition marque une fois de plus la décomplexion toujours plus prononcée des groupuscules d’extrême droite, toujours encouragés par la banalisation de leurs idées nauséabondes. En tout état de cause, face à la montée des idées racistes et réactionnaires, nous ne pouvons faire confiance au gouvernement et à ses institutions pour lutter contre celles-ci.

Car en effet, c’est bien le premier quinquennat Macron qui s’est déroulé sur les thématiques racistes de l’extrême-droite, à l’image de la loi séparatiste, et qui a donc grandement joué dans la banalisation de ces idées. Ainsi, la réponse ne pourra se faire que dans la rue, en luttant directement contre l’extrême-droite mais aussi contre le gouvernement, aux côtés des travailleurs et en toute indépendance des institutions bourgeoises.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com