http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
25 de mars de 2022 Twitter Faceboock

Etudiants anti-impérialistes !
Paris 1. Le Poing Levé mobilisé contre la guerre et pour la régularisation de tous les réfugiés
Le Poing Levé Paris 1

Hier à Tolbiac, les étudiants du Poing Levé Panthéon Sorbonne, ont déployé une banderole réclamant l’inscription et la régularisation de tout-e-s les réfugié-e-s, sans condition de nationalité. Nous publions le communiqué du collectif étudiant.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Paris-1-Le-Poing-Leve-mobilise-contre-la-guerre-et-pour-la-regularisation-de-tous-les-refugies

Hier midi à Tolbiac, nous avons déployé une banderole réclamant l’inscription et la régularisation de tout-e-s les réfugié-e-s. Depuis un mois et le début de l’invasion de l’Ukraine par Poutine, ce sont des millions d’ukrainiens qui se sont retrouvés contraints de fuir face aux bombardements quotidiens menés par l’armée russe.

Alors que les déclarations d’intention se multiplient du côté du gouvernement et des candidats à la présidentielle, l’accueil en Europe des réfugiés fuyant l’invasion russe n’est pas satisfaisant. Les témoignages de femmes ukrainiennes obligées de rebrousser chemin, faute de prise en charge, le montrent.

Par ailleurs ces derniers jours, le tri raciste qui s’opère entre les réfugiés est intolérable. Vidéo de gardes-frontières insultant de jeunes réfugiés contrôlés dans un train, étudiants refusés à la frontière pour leur origine ou encore contraint de quitter la France parce qu’ayant la nationalité algérienne, les exemples sont nombreux.

Nous refusons d’accepter cette distinction de traitement, qui s’inscrit dans la droite lignée des sorties réactionnaires qui ont suivi le début de l’invasion ukrainienne, à l’image des déclarations du député MODEM Jean Louis Bourlanges qui qualifiait la vague d’immigration ukrainienne de « qualité », en opposition à une supposée immigration de « mauvaise qualité ».

La situation dramatique de ces centaines de milliers de jeunes, étudiant.e.s en médecine, en mathématique ou encore en littérature, forcés de prendre la route de l’exile du jour au lendemain, sans argent ni vivres, rappelle au contraire l’importance de revendiquer une université ouverte à toutes et tous.

Alors que le conseil d’administration de Paris 1 adoptait le 10 mars dernier une motion au sujet de l’Ukraine affirmant que l’université apporterait « tout son soutien moral et matériel aux étudiants, étudiantes et collègues, ukrainiens, russes ou biélorusses qui sont déjà présents au sein de notre université ou veulent la rejoindre », nous voulons des faits. Notre Université doit se mettre au service de l’accueil de tous les réfugiés qui le souhaiteraient. Avec le Poing Levé, nous avons toujours défendu l’accueil inconditionnel et la régularisation de tous les réfugié.e.s.

L’université Paris 1 doit inscrire immédiatement, si nécessaire par voie dérogatoire, tout.e.s ceux et celles qui ont fui la guerre, sans condition de nationalité et doit réclamer dans le même temps leur régularisation immédiate.

Si vous êtes étudiant.e et que vous vous trouvez en difficulté pour vous inscrire, ou que vous connaissez des réfugiés qui pourraient avoir besoin de notre soutien pour leurs démarches, n’hésitez pas à nous contacter.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com