http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
19 de janvier de 2022 Twitter Faceboock

Du fric pour les services publics !
500.000€ au privé pour un séminaire sur l’éducation : l’école manque de moyens, Macron arrose McKinsey
Emile Causs

Alors que la question des moyens pour l’école est au centre des revendications des enseignants, une enquête du Sénat sur McKinsey révèle que le gouvernement a dépensé 500.000€ pour un « séminaire » sur le métier d’enseignant.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/500-000EUR-au-prive-pour-un-seminaire-sur-l-education-l-ecole-manque-de-moyens-Macron-arrose

Photo : capture d’écran Public Sénat

Cette semaine se tiennent au Sénat des auditions dans le cadre d’une enquête sur les cabinets de conseil. L’occasion de mettre en lumière les centaines de milliers d’euros versés par le gouvernement au privé.

Notamment, une révélation a particulièrement scandalisé. Dans une séquence diffusée sur les réseaux sociaux, la sénatrice communiste Eliane Assassi interroge un représentant de McKinsey et explique : « Vous avez obtenu un contrat d’un montant de 496 800 euros pour "évaluer les évolutions du métier d’enseignant". Vous pouvez nous dire à quoi a abouti cette mission ? » Embarassé, le représentant de McKinsey brode une réponse creuse et explique que cette « étude » avait pour but d’aboutir à l’organisation d’un séminaire en février 2021. Un séminaire donc au prix faramineux d’un demi-million d’euros avec de l’argent public…

Des révélations scandaleuses, vues par plus d’un million de personnes sur Twitter, qui ont provoqué un tollé notamment du côté des enseignants. « Envie de tout casser en entendant ça, 500 000 € d’argent public à un cabinet de conseil pour « organiser un séminaire » sur le métier d’enseignant. Combien d’instits, aesh, profs on aurait pu recruter ? » note l’un d’eux sur Twitter.

Alors que depuis une semaine, le secteur de l’Éducation connaît une mobilisation historique pour revendiquer plus de moyens, d’embauches et des conditions de travail dignes en particulier sur la question des salaires, voilà où le gouvernement décide de mettre l’argent public : un demi-million dans les poches de « groupes de conseil » privés pour organiser un séminaire.

Combien de personnels dans l’éducation auraient pu être embauchés avec cette somme astronomique ? Combien de masques FFP2 aurait pu être financés avec cet argent ? De même, cet argent n’aurait-il pas pu servir à financer des campagnes de dépistage dans les écoles ? Le gouvernement rappelle son sens des priorités du gouvernement : enrichir des groupes privés au détriment des revendications du secteur de l’éducation et de la gestion de la crise sanitaire.

Un nouveau scandale qui vient s’accumuler aux révélations faites cette semaine par Mediapart sur le fameux protocole bidon de Blanquer concocté dans la réputée ville festive d’Ibiza. Le gouvernement éclabousse de son mépris l’ensemble des travailleurs de l’éducation, et nous devons y répondre par la mobilisation dès ce jeudi 20 janvier et en construisant dès à présent la journée du 27 !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com