http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
1er de décembre de 2021 Twitter Faceboock

Extrême-droite
Meeting déplacé hors de Paris : face à la mobilisation, Zemmour fuit la capitale
Mahdi Adi

Zemmour prévoyait de tenir son premier meeting en tant que candidat officiel ce dimanche à Paris. Mais la rue en a décidé autrement. Sous pression de la manifestation appelée par la CGT Paris, Solidaires et les organisations antifascistes, il a finalement délocalisé son meeting à Villepinte.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Meeting-deplace-hors-de-Paris-face-a-la-mobilisation-Zemmour-fuit-la-capitale

Crédit photo : JOEL SAGET / AFP

Alors que Zemmour prévoyait de tenir dimanche à Paris son premier meeting après l’officialisation de sa candidature à l’élection présidentielle, il a finalement annoncé l’avoir déplacé en dehors de la capitale. Le candidat d’extrême-droite a tenté de justifier ce changement de dernière minute en twittant : « Vous êtes tellement nombreux à vouloir assister au meeting de ce dimanche 5 décembre que nous le déplaçons du Zénith de Paris au Parc des Expositions de Villepinte. »

Mais à y regarder de plus près, ce changement de dernière minute semble plutôt être la conséquence d’un rejet largement partagé de son projet anti-social, raciste et xénophobe. Et pour cause, la CGT Paris, Solidaires Paris et l’organisation antifasciste La Jeune Garde appellent à manifester ce dimanche à Paris pour « faire taire Zemmour » et « ne pas le laisser s’exprimer dans notre ville », en partant de Barbès pour rejoindre La Villette près du Zénith, où était initialement prévu son meeting de lancement de campagne officielle.

Ainsi, sur son compte Twitter, le journaliste Taha Bouhafs explique au sujet du déplacement du meeting de Zemmour hors de Paris, que « plusieurs sources indiquent qu’il s’agirait d’une mesure de sécurité par crainte des mobilisations prévues ce jour ». Tandis que l’Action Antifasciste Paris-Banlieue revendique une victoire contre « les troupes de Zemmour [qui] ont décidé de se replier à plusieurs dizaines de kilomètres » face à « l’imminence d’une mobilisation massive dans l’immense parc de la Villette, [où] les services de sécurités et la préfecture de police n’étaient pas en mesure d’assurer le déroulé du meeting du candidat d’extrême droite ».

Après l’ascension record dans les sondages, favorisée par sa surmédiatisation sur les chaînes de Bolloré et consorts, Eric Zemmour se heurte donc au réel, loin des plateaux télés, à l’image de son déplacement à Marseille chahuté par les manifestants et les habitants des quartiers populaires. Une séquence qui démontre que c’est bien dans la rue et en toute indépendance de classe, à rebours de toute illusion dans les institutions et le gouvernement, qu’il s’agit de combattre l’extrême-droite et les idées nauséabondes qu’elle véhicule.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com