http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
30 de novembre de 2021 Twitter Faceboock

Penelope Gate
Impunité pour Fillon : le procureur requiert un an ferme... à domicile !
Natacha Lubin

Lors de son procès en appel, le parquet a requis un an de prison ferme pour François Fillon… à purger chez lui ! Une décision pour le moins complaisante vis-à-vis de l’ancien Premier Ministre, qui illustre le deux poids deux mesures de l’institution judiciaire.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Impunite-pour-Fillon-le-procureur-requiert-un-an-ferme-a-domicile

Crédits photo : . THOMAS COEX / AFP

Ce lundi 29 novembre avait lieu le procès en appel de François Fillon, dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs dont son épouse, Pénélope Fillon, aurait bénéficié, encaissant plus 600 000 euros d’argent public. Pour rappel, l’affaire a été révélée par le journal le Canard Enchaîné le 25 janvier 2017, en pleine campagne présidentielle : selon cette enquête, Pénélope Fillon aurait été rémunérée pendant huit ans pour un poste “d’attachée parlementaire” inventé de toutes pièces. Malgré ces révélations scandaleuses, Fillon s’était contenté de “s’excuser auprès des français”, et avait maintenu sa candidature. Pire encore, il avait même menacé en direct Philippe Poutou de lui “foutre un procès”, lorsque ce dernier avait évoqué le dossier. Cette affaire avait marqué la présidentielle 2017, en faisant la démonstration de l’impunité des politiciens corrompus. Comme l’avait alors dénoncé Poutou, il n’existe pourtant pas "d’immunité ouvrière" pour les travailleurs.

En première instance, le 29 juin 2020, François Fillon avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement dont deux ans ferme, 375 000 euros d’amende, et dix ans d’inéligibilité. Quant à Pénélope Fillon, elle avait été condamnée à trois ans d’emprisonnement avec sursis,375 000 euros euros d’amende et deux ans d’inéligibilité.

Comme le rapporte France Info, après avoir fait appel de cette décision, les peines requises à l’encontre des époux Fillon ont été revues à la baisse : une amende de 100 000 euros et deux ans d’emprisonnement avec sursis pour Pénélope Fillon, cinq ans d’emprisonnement dont un an ferme pour François Fillon.

En réalité, il est prévu que l’unique année de prison ferme requise contre Fillon soit aménagée en détention à domicile avec un bracelet électronique ! Une décision révoltante, qui illustre une fois de plus la manière dont la justice fonctionne à deux vitesses et toujours en faveur de la bourgeoisie.

Tout comme son ancien partenaire au gouvernement, Nicolas Sarkozy,condamné à un an de prison “ferme” à domicile dans l’affaire Bygmalion, François Fillon a profité de ce système d’impunité pour piquer dans la caisse, tout en donnant de grandes leçons sur “le laxisme de la justice”.

Si Fillion finit part être condamné tel que le prévoit les réquisitions, il pourra purger sa peine par bracelet électronique, probablement dans le château du couple Fillon à Sablé-sur-Sarthe, à des années lumières des conditions d’incarcération des autres détenus. A l’heure de la primaire des républicains dans laquelle les candidats, qui ont tous collaboré avec Sarkozy et Fillon et revendiquent en partie leur héritage, surenchérissent de promesses sécuritaires, la condamnation de Fillon à de la prison rappelle également toute l’hypocrisie de la droite.

Cette droite qui peut voler l’argent public d’un coté, et réclamer toujours plus de répression de l’autre, sait en réalité qu’elle est protégée par une justice de classe, et que, quoi qu’elle fasse, elle ne vivra jamais les violences policières et les cellules insalubres qu’elle réclame pour les classes populaires.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com