http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
1er de septembre de 2021 Twitter Faceboock

GAFAM
54 millions d’exemption d’impôts pour 20 emplois créés : Forbes révèle un scandale autour des GAFAM
Brian Tugesun

Aux Etats-Unis, les GAFAM nouent des accords secrets pour l’installation de data center en l’échange de crédits-d’impôt monstrueux. A Columbus, Google a ainsi économisé 54 millions d’impôts en échange de la création de... 20 emplois !

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/54-millions-d-exemption-d-impots-pour-20-emplois-crees-Forbes-revele-un-scandale-autour-des-GAFAM

Crédit photo : AFP

Un hangar colossal de la taille de 2 terrains de football, rempli, débordant d’ordinateurs traitant en permanence les données des serveurs d’une entreprise. C’est le projet gigantesque que vient de s’accorder Google, au travers de sa société écran Magellan LLC, dans la ville de Columbus dans l’Ohio. Le projet, voté à 6 contre 1 par le comité municipal de la ville, permettra pendant 15 ans à l’entreprise d’être exemptée d’impôts, contre une promesse de création d’emplois qui e chiffre à... 20 emplois fixes.

Le cas de Magellan LLC n’est malheureusement qu’un cas parmi de nombreux contrats étudiés par Forbes. Le magazine américain affirme que les GAFAM auraient cumulé près de 800 millions de dollars d’exemption d’impôts ces dernières années dans le cadre de projets d’installation de data center. Des projets qui s’accompagnent généralement de deals secrets, avec la promesse de création d’emplois.

Liste de deals établie par Forbes

Ces contrats sont par ailleurs noués au travers de sociétés écrans. Au moment de les négocier, les municipalités ne peuvent savoir qui se cache derrière celles-ci. Et pour cause, celles-ci craignent que leurs pratiques ne fassent scandale. Comme le note l’article de Forbes : « "Il y a Facebook, Microsoft, Apple, Google, Amazon. Ce sont des entreprises très très profitables. explique Kasia Tarczynska, analyste pour Good Jobs First, une organisation non-lucrative de conseil qui étudie les subventions aux data center. Ils ne veulent pas attirer l’attention parce qu’il serait très facile de remettre en cause le fait que des collectivités donnent des millions et des millions de dollars à de très riches entreprises. »

Des cadeaux fiscaux d’autant plus scandaleux que les promesses de créations d’emplois des multinationales sont quant à elles extrêmement faibles. Ainsi, d’après l’enquête de Forbes, les créations d’emplois dans le cadre de ces accords reviendraient en moyenne à un million de dollars par emploi créé...

Un véritable scandale qui évoque le fameux CICE. Lancé en 2013 par le gouvernement Hollande, ce crédit d’impôt devait venir en aide aux entreprises créant de l’emploi contre des baisses de cotisations sociales. Le bilan du dispositif restera dans l’histoire des cadeaux fiscaux. Celui-ci aura en effet coûté 67 milliards d’euros à l’État pour 100 000 à 160 000 emplois créés ou préservés entre 2013 à 2017... En clair, un coût de près de 420.000 euros par emploi créé !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com