http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
26 de avril de 2021 Twitter Faceboock

#balancetonporc
« Il m’attrape par le cou et m’embrasse de force » : Zemmour accusé d’agression sexuelle
Sara Yuki

Connu pour ses attaques racistes et islamophobes sur les plateaux télé, Eric Zemmour ajoute une corde à son arc, en étant accusé d’agression sexuelle.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Il-m-attrape-par-le-cou-et-m-embrasse-de-force-Zemmour-accuse-d-agression-sexuelle

Crédits : AFP

Samedi, face à l’immense affiche d’Eric Zemmour accrochée sur un échafaudage d’Aix-en-Provence pour promouvoir sa possible candidature aux présidentielles 2022, Gaëlle Lenfant décide de briser le silence en racontant l’agression sexuelle dont elle a été victime.

C’était en 2004, lors de l’université d’été du PS. Elle raconte sur sa page Facebook : « Je participe à un atelier animé par Jean-Luc Mélenchon (qui était alors au PS et avait fondé le courant auquel je participais). Je m’assois, et environ une demi heure plus tard, Zemmour arrive. S’assoit sur la chaise devant moi. Me reconnait, me dit bonjour et me demande ce qu’il a raté. Je lui résume l’intervention. L’atelier se termine, je me lève, il se lève aussi. M’attrape par le cou. Me dit "cette robe te va très bien tu sais ?" Et m’embrasse. De force. Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j’avais bien pu faire. »

Condamné pour injure et provocation à la haine, Eric Zemmour est connu pour les polémiques qu’il crée avec ses positions racistes et islamophobes qu’il étale en toute liberté sur les plateaux télé. Il disait, par exemple, en octobre, sur CNews à propos des migrants : « Les jeunes issus de l’immigration [...] sont tous des voleurs, ils sont tous des assassins, ils sont tous des violeurs ». Plus récemment, il s’est largement positionné du côté de la bourgeoisie qui n’en a que faire de la pandémie en qualifiant les restaurants clandestins de Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy de « trois fois rien ». Il ajoute par ailleurs : « Je suis sidéré par l’importance accordé à cette histoire et la violence des réactions ».

Dans un contexte de libération de la parole et dans la continuité des mouvements #MeTou ou encore #SciencesPorcs, les accusations envers Éric Zemmour viennent s’ajouter à celles qui se multiplient au sein de la classe dirigeante, montrant bien le caractère systémique des violences de genre. Zemmour nous montre une nouvelle fois ses talents, tandis qu’il continue à bénéficier d’une impunité et du soutien de toutes les grandes chaînes télévisées qui l’invitent à tour de bras à des heures de grande audience.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com