http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
20 de février de 2021 Twitter Faceboock

Solidarité ouvrière internationale
PSA Kénitra Maroc : après la grève, la direction réprime et licencie des salariés qui se syndiquent
Vincent Duse, CGT PSA Mulhouse

Après la grève des travailleurs de PSA Kénitra Maroc qui ont lutté pour leurs conditions de travail et des augmentations de salaires, la direction réprime et licencie les salariés qui veulent monter leur section syndicale.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/PSA-Kenitra-Maroc-apres-la-greve-la-direction-reprime-et-licencie-des-salaries-qui-se-syndiquent

Depuis la grève qui a duré plus de 2 jours pour des salaires et des conditions de travail dignes, les travailleurs de PSA Kénitra ont montré que la lutte des classes se mène partout dans le monde et que la solidarité ouvrière n’a pas de frontière. En ce sens, la CGT du groupe PSA avait fait une adresse aux travailleurs en grève a Kénitra, usine emblématique, dont les capacités de production sont de 200 000 véhicules par an. L’objectif de la direction aujourd’hui est de détruire toute possibilité d’organisation et de résistance des travailleurs de l’usine en pratiquant un management de la peur. Des salariés qui ont décidé de mette en place un bureau syndical de l’union Marocaine du travail (UMT) pour organiser leur lutte subissent aujourd’hui la pression de la direction de PSA qui mène une lutte à mort contre les travailleurs.

Même patron même pratiques anti-syndicale de la part du groupe PSA au Maroc comme ailleurs dans le monde

Les salariés ont décidé de créer un syndicat pour se battre contre le patron, et avant même sa mise en place, la direction de PSA Kénitra a convoqué les 11 salariés individuellement pour faire pression et les faire démissionner de l’Union Marocaine du Travail nouvellement créée dans l’entreprise, comme le rapporte l’article du journal Yabiladi dans son édition du 18 février 2021

Voilà comment toute la machine de guerre du patronat se met en route, contre ceux qui osent relever la tête. La direction enchaîne pression, convocations de 3 heures et demie pour faire craquer les salariés pour qu’ils acceptent de signer leurs démissions pour laquelle la direction a déjà un formulaire tout prêt. Soit ils le signent, soit il sont mis à pied. Pris de crise de nerfs, un travailleur a dû être transporté à l’hôpital. Mais malgré les pressions et les brimades de la direction qui tente de monter les salariés les uns contre les autres, ces derniers doivent tenir bon et ne pas céder devant le patronat. Notre solidarité est internationale et sans aucune faille, en premier lieu la CGT du groupe PSA et tous ses travailleurs dans les usines de France. Car c’est une fierté de voir une grève de nos frères de classe pour les salaires et les conditions de travail, qui nous donne des forces à nous tous au-delà des frontières.

En solidarité de classe des travailleurs de tous le pays, nous soutenons la création du syndicat de l’Union Marocaine de Travail à Kénitra. Monter un syndicat pour ce défendre et s’organiser face au patronat est le premier pas vers l’autonomie ouvrière. Nous ferons tout pour que cette bataille soit gagnée à Kénitra. Puisque vos victoires seront aussi les nôtres. N’hésitez pas a nous contacter si vous voulez publier des articles ou informations de Kenitra ou d’ailleurs.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com