^

Notre classe

Gilets Jaunes et anti-pass

Var. Le blocage d’un dépôt pétrolier contre la hausse du carburant expulsé par la gendarmerie

Ce matin, des Gilets jaunes et des manifestants contre le pass sanitaire ont bloqué le dépôt pétrolier de Puget-sur-Argens dans le Var, afin de protester contre l'autoritarisme sanitaire et l'augmentation des prix du carburant et de l'énergie. Vers 11h30, ils ont été délogés par la gendarmerie.

mercredi 27 octobre

Crédit photo : Maxime Meuneveaux / France Télévisions

Ce matin, plusieurs dizaines de Gilets jaunes et de manifestants contre le pass sanitaire ont bloqué le dépôt pétrolier de Puget-sur-Argens dans le Var, afin de protester contre l’autoritarisme sanitaire et l’augmentation des prix du carburant et de l’énergie.

Dans une vidéo postée sur Twitter, on les entend chanter l’hymne des Gilets Jaunes « on est là, pour l’honneur des travailleurs et pour un monde meilleur, même si Macron le veut pas nous on est là » ainsi que « anticapitalistes ! ». Selon une manifestante interviewée par Var Matin, « la hausse du prix de l’essence, la prime de 100 euros, voilà le déclencheur. On le ressent comme du mépris. C’est une miette de pain que l’on nous jette ».

Selon France3 Régions, « trois camions-citernes [ont été] bloqués par des barricades à l’extérieur du dépôt » ainsi qu’« une trentaine de camions, à l’intérieur du dépôt, [qui] n’ont pas pu quitter les lieux pour effectuer leur tournée de livraisons ». France3 indique également que « les salariés du dépôt pétrolier ne sont pas à l’origine de ce blocage ».

Vers 11h30, ils ont été délogés par la gendarmerie. Face à la colère légitime de la population contre la gestion autoritaire de la crise sanitaire et l’augmentation des prix qui met en grande difficulté les classes populaires, la seule réponse de Macron a consisté à donner un chèque de 100€ et à réprimer toute lutte qui dénoncerait la politique du gouvernement.

Alors même que toutes les factures augmentent, les patrons de l’énergie réalisent des bénéfices record. Les miettes du gouvernement ne suffisent pas, c’est un blocage des prix de l’énergie et une indexation des salaires sur les prix qu’il faut revendiquer pour empêcher le patronat et l’État de nous faire payer les hausses des tarifs de l’énergie !
C’est directement dans les poches des patrons qui se gavent sur le dos des travailleurs que l’on doit arracher ces revendications. Il nous faut un plan de bataille pour coordonner les nombreuses mobilisations qui émergent sur ces questions et pour lier la lutte des Gilets jaunes et des anti-pass sanitaire à une lutte des travailleurs des secteurs concernés !




Mots-clés

Prix de l’énergie   /    Pass sanitaire   /    Gilets jaunes   /    Notre classe