^

Politique

Présidentielle 2022

Pressions sur les parrainages pour Anasse Kazib : un maire retire sa promesse par peur pour ses subventions

Le système des 500 parrainages est profondément anti-démocratique. Dans une vidéo publiée sur Twitter, Anasse Kazib révèle l'extrait du message audio d'un maire retirant son parrainage face à des pressions et à la peur de perdre des subventions. Rejoignez la campagne pour nous aider à affronter cet obstacle !

samedi 22 janvier

Depuis la rentrée, les problèmes anti-démocratiques posés par le système des 500 parrainages font la une des grands médias, en lien notamment avec les difficultés affichées par Eric Zemmour, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Un discours qui oublie cependant à quel point l’obstacle est démultiplié pour les candidats ouvriers de petites organisations.

En ce sens, Anasse Kazib, candidat pour Révolution Permanente, dévoilait ce vendredi le message d’un maire expliquant vouloir retirer sa promesse de parrainage par crainte d’un « retour de bâton » sur les « subventions » à sa commune.

Un exemple clair des conséquences d’un système qui pousse les maires à ne pas parrainer ou à parrainer des candidats des grands partis à la tête des intercommunalités, les départements ou les régions. Face à ces difficultés, nous avons besoin de votre aide ! Pour qu’Anasse Kazib soit présent en 2022, rejoignez la campagne et faites des dons sur www.anassekazib2022.fr !



Mots-clés

#Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Anasse Kazib   /    Politique