×

Elections étudiantes

Paris-Cité censure à nouveau Le Poing Levé pour avoir appelé à « dégager les entreprises polluantes »

Alors que les élections étudiantes se tiennent aujourd’hui à Paris-Cité, la présidence refuse d’envoyer le mail de présentation de la liste du Poing Levé aux étudiants, car il appelle à « dégager les entreprises polluantes de nos universités » et dénonce la présence du PDG d’une entreprise pétrolière dans le Conseil d'Administration de la fac.

Facebook Twitter
Paris-Cité censure à nouveau Le Poing Levé pour avoir appelé à « dégager les entreprises polluantes »

Crédits photo : Révolution Permanente

Alors que les élections étudiantes se tiennent aujourd’hui à l’Université Paris-Cité, la présidence de la fac a de nouveau censuré la liste du Poing Levé, en empêchant l’envoi d’un mail de présentation de la liste car il appelle à « dégager les entreprises polluantes de nos universités ». En effet, Olivier Peyret, PDG de l’entreprise d’équipement pétrolier Schlumberger France (renommé SLB), est membre de droit du Conseil d’Administration de l’université, et nous dénonçons sa présence dans les instances de direction de l’établissement.

L’université a estimé qu’il s’agissait « d’une incivilité » et a donc sous ce prétexte scandaleux empêché l’envoi du mail aux 66 000 étudiants appelés à voter jusqu’à aujourd’hui, alors que, à notre connaissance, les autres listes étudiantes ont pu bénéficier de cette disposition librement. Paris-Cité était vraisemblablement inconfortable avec le fait de dénoncer la présence du PDG d’une entreprise pétrolière dans ses conseils, et pour cause elle nous a informé de la raison de la censure de ce mail après avoir bloqué son envoi pendant 36 heures, et nous signale qu’elle refuse qu’il soit envoyé aux étudiants moins de 7 heures avant la fermeture des bureaux de vote.

Alors que des milliers de jeunes luttent contre le réchauffement climatique et subissent une répression violente, comme on l’a vu à Sainte-Soline puis avec le menace de dissolution des Soulèvements de la terre, avec cet acte de censure inacceptable l’université Paris-Cité rappelle qu’elle est du côté des entreprises qui polluent la planète et cherchent à influencer les enseignements et la recherche. A nouveau, la présidence de Paris-Cité rappelle son projet élitiste, pour un fac toujours plus modelée au service du patronat.

Ce n’est pas la première fois que Paris-Cité censure la liste du Poing Levé. La semaine dernière, la fac avait déjà bloqué le dépôt de la profession de foi de notre liste pour « propos diffamatoire à l’encontre du Président de la République, Emmanuel Macron » car elle dénonçait la responsabilité du chef de l’Etat dans les violences policières et le tournant répressif opéré depuis le 49-3. Prête à défendre Macron jusqu’à l’absurde, la présidence avait également censuré la profession de foi de la liste du syndicat l’Ecume, car elle utilisait une photographie du Président de la République, ce qui irait contre son « droit à l’image ».

Lorsqu’on dénonce Macron, les violences policières, et maintenant les grandes entreprises polluantes et leur présence dans les conseils universitaires, Paris-Cité répond par la censure, en entravant les droits de la liste du Poing Levé. Loin de nous arrêter, cette intimidation renforce notre volonté de dénoncer les instances antidémocratiques qui dirigent les universités, et leur proximité avec le grand patronat.

Nous nous battons au contraire pour une écologie anticapitaliste et révolutionnaire, pour que les étudiants mettent leurs connaissances aux côtés des travailleurs, au service de la lutte contre le changement climatique et pour la transition écologique, et plus largement au service d’une autre société, débarrassée de Macron et des grandes entreprises polluantes. 

Contre cette censure inacceptable, nous appelons ceux qui se retrouvent dans cette perspective à rejoindre le collectif Le Poing Levé et à voter pour notre liste aux élections étudiantes de l’Université Paris-Cité, qui se terminent ce jeudi à 17h.


Facebook Twitter
VICTOIRE. La présidence de Paris 8 portera la demande de régularisation des étudiants sans-papiers

VICTOIRE. La présidence de Paris 8 portera la demande de régularisation des étudiants sans-papiers

JO 2024 : 370 000 logements vides en région parisienne, mais l'État expulse les étudiants du CROUS

JO 2024 : 370 000 logements vides en région parisienne, mais l’État expulse les étudiants du CROUS


Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

« Pour un revenu étudiant financé par un impôt sur les grandes fortunes » - Ariane Anemoyannis sur Le Media

« Pour un revenu étudiant financé par un impôt sur les grandes fortunes » - Ariane Anemoyannis sur Le Media

JO. Les expulsions des logements Crous débutent : tous devant le ministère des Sports samedi !

JO. Les expulsions des logements Crous débutent : tous devant le ministère des Sports samedi !


Actions syndicales, soutien à la Palestine… À Aix-Marseille, la Présidence s'en prend aux mobilisations

Actions syndicales, soutien à la Palestine… À Aix-Marseille, la Présidence s’en prend aux mobilisations

Rassemblement à Montreuil : une centaine de soutiens dénoncent l'exclusion des 17 élèves du Lycée Jean Jaurès

Rassemblement à Montreuil : une centaine de soutiens dénoncent l’exclusion des 17 élèves du Lycée Jean Jaurès

Communiqué. 10 organisations toulousaines appellent à une « riposte unitaire contre l'extrême-droite »

Communiqué. 10 organisations toulousaines appellent à une « riposte unitaire contre l’extrême-droite »