×

Palestine

Offensive meurtrière : 300 sites bombardés à Gaza et de nombreux blessés malgré les annonces sur la trêve

Alors que la mise en place de la trêve signée entre le Hamas et Israël a été retardée, Israël en profite pour poursuivre ses bombardements meurtriers sur Gaza. Un camp de réfugiés à Gaza City et la ville de Khan Younès ont été touchées.

Elea Novak

23 novembre 2023

Facebook Twitter
Offensive meurtrière : 300 sites bombardés à Gaza et de nombreux blessés malgré les annonces sur la trêve

Alors que l’ensemble des Etats impérialistes et des médias se félicitaient hier de l’annonce d’une trêve, ce jeudi 23 novembre a été marqué par un 48ème jour de bombardements et d’offensive terrestre sur la bande de Gaza. Tsahal revendique avoir bombardé plus de 300 sites du Hamas en un seul jour, et a également annoncé avoir arrêté le directeur de l’hôpital al-Shifa. Des attaques meurtrières alors que, à ce jour, l’armée israélienne a déjà fait plus de 14 000 morts, dont au moins 6 000 enfants à Gaza. D’après l’AFP, les bombardements et combats ont eu lieu dans le nord et le sud de la bande :

« L’agence de presse palestinienne Wafa a évoqué des "dizaines" de morts dans différents secteurs de Gaza. Le Jihad islamique palestinien, qui participe aux combats, a fait état d’affrontements au coeur de la ville de Gaza, dans le nord. Dans le sud, les frappes ont visé la région de Khan Younès, d’où s’élevaient d’immenses colonnes de fumée noire, éclairées par les explosions des bombes. "Je pense qu’il y a encore une vingtaine de personnes sous les décombres", a déclaré à l’AFP un Palestinien à la recherche de survivants dans un bâtiment détruit à Bani Souheila, à l’est de la ville. »

Ce redoublement de violences survient alors que Tzachi Hanegbi, chef du Conseil national de la sécurité israélien, a annoncé ce matin, qu’il n’y aurait pas d’échanges d’otages avant vendredi, soit un report de 24 heures de la mise en œuvre de la trêve annoncée la veille. Après que le Hamas et le gouvernement Israélien aient signé un accord d’échange d’otages israéliens contre des prisonniers palestiniens, Israël semble avoir voulu réaffirmer sa volonté d’anéantir Gaza.

Malgré les pressions internationales en faveur d’une trêve, à l’image de Biden qui applaudit l’accord, liée à la crainte que le conflit ne réveille les masses occidentales et arabes, Israël affiche ainsi une nouvelle fois son refus de toute perspective de « cessez-le-feu ». La veille, des responsables israéliens comme le ministre de la Défense Yoav Gallant soulignaient déjà qu’il souhaiter une reprise à « pleine force » des opérations militaires après la trêve, afin de « défaire » le Hamas et de « créer les conditions nécessaires pour ramener à la maison d’autres otages ».

En parallèle, les bombardements continue également au Sud Liban. Comme le note L’Orient Le Jour à propos de la situation ce jeudi : « Israël a frappé le village de Houla avec deux tirs d’artillerie pendant les funérailles du combattant du Hezbollah Ahmad Moustafa (…) En outre, l’armée israélienne a largué des bombes incendiaires sur des espaces vers de la localité de Alma el-Chaab, rapporte l’Agence nationale d’information (Ani, officielle). Les bombardements israéliens ont également visé les environs du village de Majdel Zoun et Tayr Harfa, selon l’Ani. Une seconde frappe a eu lieu contre Majdel Zoun (…). Une frappe israélienne a en outre été signalée aux abords de Labbouné, selon des habitants, rapporte notre correspondant. »

Un bellicisme assumé qui montre que les appels hypocrites des puissances impérialistes comme la France, ne mènent à aucune solution pour le peuple palestinien. Pour faire reculer Israël, il faudra continuer à construire un mouvement de solidarité massif par en bas, en Occident comme dans les pays arabes, qui demande la fin du massacre et de la situation coloniale en Palestine.

Lire aussi : Offensive terrestre à Gaza : la « deuxième phase » de la guerre et ses contradictions


Facebook Twitter
Ce que nous disent les flashs des photographies de Tsahal

Ce que nous disent les flashs des photographies de Tsahal

Un soldat américain s'immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Un soldat américain s’immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Argentine. Grèves enseignantes, aéroports bloqués : une rentrée sous le signe de la mobilisation

Argentine. Grèves enseignantes, aéroports bloqués : une rentrée sous le signe de la mobilisation

Crise de régime en Argentine : les tensions avec les gouverneurs fragilisent Milei

Crise de régime en Argentine : les tensions avec les gouverneurs fragilisent Milei


La guerre sans fin : Israël resserre son étau sur Rafah

La guerre sans fin : Israël resserre son étau sur Rafah

Guinée. Deux jeunes tués : le mouvement de grève générale réprimé par la junte

Guinée. Deux jeunes tués : le mouvement de grève générale réprimé par la junte

Aide à l'Ukraine : comment les budgets militaires s'envolent en Europe

Aide à l’Ukraine : comment les budgets militaires s’envolent en Europe

Démission du gouvernement palestinien : la guerre attise la crise de l'Autorité palestinienne

Démission du gouvernement palestinien : la guerre attise la crise de l’Autorité palestinienne