^

International

Répression

Mobilisations en Iran : la police de Macron gaze et matraque une manifestation de soutien

Une mobilisation de soutien à la lutte en cours en Iran avait lieu ce dimanche à Paris. Alors que les manifestants se dirigeaient vers l’ambassade du pays, ils ont été gazés et matraqués par la police.

lundi 26 septembre

Crédits photo : Copie d’écran - vidéo de Clément Lanot

Ce week-end plusieurs rassemblements de soutien au mouvement en cours en Iran étaient appelés à Paris. Dimanche, une manifestation a ainsi réunie près de 4000 personnes d’après l’AFP, au départ du Trocadéro à Paris. Alors que le cortège tentait de s’approcher de l’ambassade iranienne, la police a violemment réprimé les manifestants.

Sur des vidéos publiées par le journaliste Rémy Buisine, on peut ainsi voir des policiers utiliser leurs bombes lacrymogyènes sur les manifestants avant de gazer tout le cortège. Une autre vidéo montre des policiers, notamment de la BRAV, matraquer les manifestants après une charge.

La répression a conduit à l’interpellation d’un manifestant. Dans une autre vidéo publiée par Clément Lanot, on peut voir l’arrestation en cours tandis que la police menace les manifestants venus montrer leur solidarité avec la révolte en cours en Iran.

A Londres, où une manifestation était appelée le même jour à proximité de l’ambassade iranienne, la police a joué le même rôle, menaçant de matraquer et poussant violemment des manifestants.

Alors que dans le cadre d’une partie des rassemblements du week-end les manifestants en ont appelé au soutien de la « communauté internationale » à la révolte en cours contre le régime iranien, cette répression rappelle l’hypocrisie des dirigeants impérialistes comme Macron.

Alors que celui-ci dialoguait avec le Président iranien Ebrahim Raïssi la semaine dernière en marge de la conférence générale de l’ONU, sa police réprime toute expression de solidarité avec la lutte du peuple iranien, comme elle a réprimé l’ensemble des mouvements contestation en France des dernières années.



Mots-clés

Répression policière   /    Solidarité internationale   /    Iran   /    Emmanuel Macron   /    Internationalisme   /    Répression   /    International