×

Royaume-Uni

Meurtre de Brianna Ghey, 16 ans : la transphobie tue

Le 11 février, une adolescente trans de 16 ans, qui affirmait fièrement sa transidentité, a été retrouvée morte dans un parc en Angleterre. Un meurtre qui a lieu dans un contexte où le mouvement anti-trans ne cesse de croître au Royaume-Uni et dans le monde

Cléo Rivierre

14 février 2023

Facebook Twitter

Crédits photos : Gofundme

Ce samedi 11 février, Brianna Ghey, une adolescente trans de 16 ans, a été retrouvée morte, présentant des blessures à l’arme blanche, dans un parc de Warrington en Angleterre. Dès dimanche, la police locale a annoncé l’arrestation de deux personnes pour « suspicion de meurtre ». Les suspects, un jeune homme et une jeune femme âgés 15 ans, vivent tous les deux dans la même région que Brianna.

Brianna Ghey a donc été poignardée à mort par deux autres adolescents dans ce qui s’apparente fortement à une attaque ciblée. Si l’enquête n’en est qu’à ses débuts, de nombreux éléments pointent dans le sens d’un crime transphobe. Brianna était en effet une créatrice populaire sur les réseaux sociaux et assumait fièrement sa transidentité. Une de ses connaissances, témoignant à iNews, déclare : « Je sais que [Brianna] avait des gens qui n’étaient pas gentils avec elle, qu’elle était victime de harcèlement et qu’elle rencontrait des difficultés psychologiques ».

Sur les réseaux sociaux, des milliers de personnes ont rendu hommage à Brianna Ghey, dénonçant les attaques transphobes dans le monde entier. Ce meurtre survient en effet dans un contexte de violence croissante contre la communauté transgenre, violence particulièrement forte en Angleterre, où les attaques contre les droits des personnes trans se multiplient. Au niveau institutionnel, c’est par exemple Liz Truss, ex-première ministre britannique, qui s’était faite remarquer pour des prises de position ouvertement transphobes lorsqu’elle était... ministre des droits des femmes et de l’égalité.

Plus généralement, depuis plusieurs années, la transphobie s’est répandue dans l’espace médiatique anglais, avec des figures publiques telles que l’autrice J. K. Rowling qui a pris des positions ouvertement réactionnaires. Ces discours et ces attaques institutionnelles ont des conséquences dans la vie quotidienne des personnes LGBTI ; on note une augmentation des violences contre les personnes trans au Royaume-Uni

Ainsi, si l’enquête confirme l’implication des deux adolescents déjà arrêtés, il ne fait nulle doute que la justice et les médias feront peser l’entière responsabilité du meurtre sur eux, comme cela a été le cas en France après le suicide du jeune Lucas, victime de harcèlement homophobe dans son école. Pourtant, si des adolescents si jeunes en viennent à commettre des actes LGBTIphobes si cruels, c’est bien car ils y sont poussés par une LGBTIphobie institutionnelle, relayée par des médias bourgeois et des personnalités usant de leur autorité dans la sphère publique pour diffuser des idées réactionnaires.

La transphobie tue. Afin d’obtenir justice pour Brianna Ghey et toutes les victimes de LGBTIphobie, il serait central, dans un contexte britannique marquée par des grèves records, de construire une opposition unie de la classe ouvrière et des personnes victimes d’oppression, afin de répondre collectivement face à toutes les offensives réactionnaires.


Facebook Twitter
« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens


Capitalisme et patriarcat

Capitalisme et patriarcat

Les conséquences désastreuses de la politique de l'enfant unique

Les conséquences désastreuses de la politique de l’enfant unique

« Poison wokiste » : le RN lance un lobby anti-LGBT au Parlement

Tribune. Les soutiens d'un État génocidaire n'ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Tribune. Les soutiens d’un État génocidaire n’ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Affection de longue durée : l'offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Affection de longue durée : l’offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien