^

Monde

Inhumain

Drame à Melilla. 41 migrants découverts dissimulés dans des tessons de bouteilles

La Garde Civile espagnole a fait une découverte qui révèle le traitement inhumain que l’Europe réserve aux migrants.

mercredi 24 février

La Garde Civile espagnole a déclaré ce lundi avoir découvert 41 migrants dans des cargaisons de produits toxiques et des containers contenant des tessons de bouteilles dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc. Les migrants tentaient désepérément d’arriver sur le territoire européen.

Les images datant de vendredi 19 février sont terrifiantes. Dans une première vidéo on aperçoit un garde civil ouvrir un sac hermétique en plastique contenant des cendres volantes toxiques, d’où sort une jambe immobile ; quelques instants plus tard la personne qui semblait inconsciente se réveille en sursaut, totalement désorientée.

Dans une autre vidéo nous voyons un autre policier de la garde civile espagnole sortir un migrant enterré dans une montagne de bouteilles en verre.

Au total, ce sont 41 migrants qui ont tenté d’embarquer dans des bateaux de conteneurs à déchets transportant du verre brisé et des cendres toxiques pour entrer en Espagne. Il s’agit d’un nouvel exemple dramatique des énormes risques que certains migrants sont capables de prendre pour entrer en Europe avec l’espoir d’une vie meilleure. Mais il s’agit également d’un exemple supplémentaire des humiliations auxquelles sont soumis ces migrants et du caractère inhumain de la construction d’une « Europe forteresse ».

En 2020 plus de 40 000 migrants sont entrés de manière « illégale » en Espagne par voie maritime ou terrestre. Mais les cauchemars ne s’arrêtent pas forcément quand ces migrants réussissent à arriver en Europe. Une fois arrivée, ils sont exposée à la surexploitation patronale, à la répression policière et au climat xénophobe nourrit par des politiques racistes. En outre, comme cela s’est révélé avec la pandémie, ce sont ces mêmes travailleurs immigrés qui se trouvent le plus souvent dans les secteurs essentiels, à risquer leur vie aux postes les plus précaires et les plus mal payés.

Et les gouvernements européens dépensent des milliards d’euros chaque année pour traquer les migrants fuyant la guerre et la misère. Le résultat de ces politiques ce sont des milliers de morts chaque année. Au lieu de les laisser utiliser ces fortunes pour écraser nos sœurs et frères, il faut exiger l’ouverture des frontières et l’accueil digne des migrants qui sont poussés à fuir leur pays par les puissances impérialistes.




Mots-clés

Espagne   /    Migrants   /    Impérialisme   /    Immigration   /    Monde