^

Politique

Impérialisme criminel

Les députés LREM affichent leur « soutien indéfectible » à l’État d’Israël meurtrier

Aurore Bergé et le « Groupe d’amitié France-Israël » à l’Assemblée nationale se fendent d’un communiqué scandaleux, affichant un soutien plein et entier à la politique d’apartheid meurtrière menée à l’encontre du peuple palestinien.

jeudi 13 mai

Crédits photo : AFP/Christophe ARCHAMBAULT

Ce mercredi, dans un tweet, Aurore Bergé rendait public un communiqué du « Groupe d’amitié France-Israël » de l’Assemblée nationale. La présidente des députés LREM, accompagnée d’élus Républicains et du MoDem, signe un texte scandaleux de « soutien indéfectible à l’État israélien ».

Ce communiqué de presse, à l’initiative de la cheffe de file des députés LREM, révèle au grand jour les positions réactionnaires du parti présidentiel quant au conflit israélo-palestinien, vis-à-vis duquel Emmanuel Macron est resté bien silencieux jusqu’à présent. Les quelques déclarations gouvernementales tentent jusqu’ici d’incarner une certaine neutralité hypocrite, renvoyant dos à dos le massacre colonialiste opéré par l’armée israélienne et la résistance du peuple palestinien, souvent réduite aux seules déclarations du Hamas. C’est par exemple le cas de Jean-Yves le Drian, ministre des Affaires Étrangères, qui décrétait que « tout doit être fait pour éviter un nouveau conflit », évidemment sans dénoncer la politique d’apartheid menée par Israël.

Alors que depuis plusieurs jours les agressions commises par l’armée et l’ultra-droite israéliennes face à la lutte de la jeunesse palestinienne engendrent de nombreuses victimes, le communiqué des députés menés par Aurore Bergé est un véritable scandale.

« Plus de 1000 missiles se sont abattus sur le centre et le Sud d’Israël, ciblant délibérément les civils » peut-on y lire. Aucune mention n’est faite aux dizaines de morts et aux centaines de blessés du côté palestinien, pour la plupart des civils. Aucune dénonciation, évidemment, de la politique colonialiste criminelle de Netanyahu et de l’État sioniste.

« Nous ne pouvons renvoyer dos à dos une organisation terroriste comme le Hamas et une démocratie qui protège ses concitoyens face à un bombardement sans précédent dans son histoire » conclut le communiqué. Une affirmation scandaleuse, qui revient pour LREM à prendre clairement position en faveur de l’extrême-droite israélienne meurtrière, qui s’est rendue coupable de nombreux meurtres, comme encore récemment avec le passage à tabac insoutenable d’un homme présumé Arabe à Tel-Aviv, diffusé en direct à la télévision israélienne mercredi soir.

Ce communiqué réduit également la résistance palestinienne aux seules positions du Hamas, qui n’incarne en aucun cas la colère et les intérêts du peuple palestinien.

Le tweet d’Aurore Bergé et ce communiqué scandaleux ont le mérite de clarifier les positions de LREM et de la droite, qui franchissent un nouveau cap réactionnaire après les appels à la retenue déjà hypocrites, dans un contexte où la France est depuis toujours un allié de poids pour l’État d’Israël et sa politique colonialiste meurtrière.




Mots-clés

Aurore Bergé   /    LREM   /    colonisation   /    Israël   /    Palestine   /    Politique