×

Rappel à l'ordre

« Les JO doivent être une fête » : Berger s’oppose aux appels à perturber Paris 2024

Alors que les appels à perturber les JO 2024 se multiplient sur les réseaux sociaux, le dirigeant de la CFDT s’y est clairement opposé ce lundi. Une déclaration dans la continuité de ses nombreux rappels à l'ordre, visant à contenir toute forme de radicalisation du mouvement malgré la mobilisation toujours en cours et la dimension anti-ouvrière de la préparation des JO.

Léo Stella

19 avril 2023

Facebook Twitter

Ces derniers jours, des appels à la perturbation des JO 2024 se sont multipliés sur twitter, sous le hashtag #pasderetraitpasdejo. Laurent Berger, invité de l’émission « Les 4 Vérités » sur France 2 ce lundi, s’est positionné contre : « Les JO, ça doit être une fête, ça doit être un moment magique pour ceux qui aiment le sport et donc, il est hors de question de faire ni ce type de menace, ni ce type d’action ».

Un nouveau rappel à l’ordre, en phase avec la volonté affichée par le secrétaire de la CFDT de tourner la page du mouvement contre la réforme des retraite, tout en se positionnant comme le garant du respect des institutions et du dialogue social.

Après s’être opposé au blocage de l’économie, au fait de brûler des poupées à l’effigie du gouvernement, ou encore à la grève des éboueurs et à celle des épreuves du bac, Berger tient à se délimiter de toute forme de « radicalité ». Cherchant à donner des garanties à un gouvernement pourtant décidé à passer en force, le dirigeant de la CFDT montre qu’il est prêt à stopper toute dynamique de mobilisation pour éviter de troubler un évènement aussi important pour l’État.

Tout au long de l’entretien, Berger poursuit ses appels du pied à la Macronie, malgré la combativité de la jeunesse et des travailleurs qui, le soir-même, s’est réunie dans plus de 300 rassemblements contre la réforme des retraites  : « Le syndicalisme a une image qui a été redorée dans cette période, il a assumé sa part de responsabilité, on a dit les choses franchement, parfois un peu vertement, on n’a jamais passé la ligne jaune. On ressort plutôt grandi de cette période, je ne suis pas pour qu’on embête le bon fonctionnement des JO  ».

Berger ne dit mot des ouvriers morts sur les chantiers des JO, ni de l’offensive du patronat dans le secteur des transports ou encore de l’offensive sécuritaire menée au nom des JO. Pourtant, la préparation des JO est loin d’un « moment de fête ». Pour la construction des stades qui vont servir directement l’impérialisme français, ce sont des travailleurs sans-papiers qui se font exploiter pour un salaire de misère. Au nom du « bon fonctionnement des JO », le droit de grève des travailleurs des transports est aujourd’hui menacé. Enfin, alors que la répression du mouvement contre la réforme des retraites se poursuit, les JO ont déjà servi de justification pour faire passer la semaine dernière une loi sécuritaire, permettant de renforcer les forces répressives du gouvernement.

Les JO et les millions dépensés ne servent en réalité que les intérêts internationaux et financiers de Macron et du patronat français qui pourrait être gravement impacté en cas de grève ou de mobilisation sociale. Alors que la direction de la CFDT se montre décidée à tourner la page des retraites et à se porter garante du retour à l’ordre, il est urgent de dénoncer les propos de Berger. Contre cette perspective, les syndicats combatifs à la base, y compris dans les rangs de la CFDT, doivent exiger un véritable plan de bataille et encourager dès maintenant la coordination des secteurs à la base, tout en dénonçant haut et fort l’impérialisme français qui s’incarne à travers la préparation des JO.


Facebook Twitter
Carrefour : comment l'entreprise française soutient Israël ?

Carrefour : comment l’entreprise française soutient Israël ?

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l'offensive

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l’offensive

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Salon de l'agriculture : toujours moins d'écologie, la crise persiste

Salon de l’agriculture : toujours moins d’écologie, la crise persiste