×

Ish ish

Le rappeur Sofiane brandit un gilet jaune et fait chanter à son public « Macron démission »

Lors de son concert à la Villette dimanche soir, Sofiane a fait reprendre à son public en chœur le slogan « Macron démission » en brandissant un gilet jaune.

Facebook Twitter

« Être un Bolchévique ça n’tient qu’à toi » rappait Sofiane en 2016. Hier soir, le rappeur du Blanc-Mesnil a profité de son concert à la Villette à Paris pour afficher son soutien aux dizaines de milliers de gilets jaunes qui se mobilisent depuis plusieurs semaines.

Arborant un gilet jaune sur scène, le rappeur a fait reprendre en chœur à son public le slogan « Macron démission ». Après Kaaris et sa photo en gilet jaune, Jul qui avait déclaré lors d’un live « Force aux gilets jaunes », SCH, Rémy ou encore Alibi Montana, Sofiane rejoint ainsi les rangs des nombreux rappeurs qui soutiennent les Gilets Jaunes.

Crédit photo : Boosklm


  
    
Facebook Twitter
Littérature et politique, avec Sandra Lucbert

Littérature et politique, avec Sandra Lucbert


Flic, schmitt ou condé ? Ne pas se tromper

Flic, schmitt ou condé ? Ne pas se tromper

Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d'Ilan Pappé

Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d’Ilan Pappé

« État des Gueux » : un one-man show qui se demande comment faire la révolution

« État des Gueux » : un one-man show qui se demande comment faire la révolution


Printemps des poètes : le gouvernement soutient la nomination de Sylvain Tesson, écrivain d'extrême-droite

Printemps des poètes : le gouvernement soutient la nomination de Sylvain Tesson, écrivain d’extrême-droite

Fifty shades of Lenin

Fifty shades of Lenin

Moi, capitaine : un plaidoyer pour l'abolition des frontières

Moi, capitaine : un plaidoyer pour l’abolition des frontières


Centre Pompidou : les travailleurs en grève envahissent une réunion du service de l'accueil et de la surveillance

Centre Pompidou : les travailleurs en grève envahissent une réunion du service de l’accueil et de la surveillance