^

Politique

Vaccins pour toutes et tous !

Le RN vote contre la levée des brevets : l’extrême-droite au service des profits des Big Pharma

Dans la continuité de son coming-out néo-libéral entamé dans le journal L'Opinion, en affirmant qu'il faut payer la dette publique, le RN montre au travers de ce vote contre la levée des brevets sur les vaccins, une fois de plus, de quel côté il se situe : celui des grands milliardaires, contre les intérêts, la santé et la vie des travailleurs.

vendredi 7 mai

Crédits photo : Reuters / Gonzalo Fuentes

Le rassemblement national, meilleur allié des milliardaires et des trusts pharmaceutiques

Le 28 avril dernier, les eurodéputés étaient amenés à se prononcer sur des amendements du projet de pass sanitaire qui ouvraient la possibilité de lever les brevets sur les vaccins contre le coronavirus.

Le Rassemblement national, qui veut se forger une image anti-système, a pourtant une nouvelle fois démontré que pour eux, les lobbies pharmaceutiques et la logique de profits des grands capitalistes passent avant nos vies. En effet, au côté des parlementaires européens Républicains, de la République en marche et une partie de ceux du Parti socialiste, le RN a voté contre la levée des brevets au parlement européen.

A un an des présidentielles, ce vote est surtout une façon de montrer aux classes dominantes que le RN est un parti présidentiable, qui derrière une politique nationaliste et xénophobe doublée d’une fausse défense des classes populaires ne remettront jamais en cause les grands capitalistes et leurs profits. Classe dominante qui profite de la pandémie de Covid-19 en engrangeant des milliards tandis que dans les pays les plus pauvres, les morts s’accumulent, faute de doses vaccinales pour la population.

Ne pas lever les brevets sur les vaccins est un crime contre l’humanité

Annoncer une volonté de lever les brevets sur les vaccins, comme l’a récemment fait Biden et Macron à sa suite (qui n’est pas à une contradiction près au vu du vote des eurodéputés LREM), est loin d’être suffisant. Il faut se donner les moyens de mettre en œuvre une production massive des vaccins, qui ne soit pas orientée vers les profits des grands patrons. Et les partis comme le RN, qui se rangeront toujours derrière les intérêts de classe de leurs amis capitalistes, ont donné une nouvelle preuve que pour eux, les profits passeront toujours en priorité, quitte à marcher sur des milliers de morts.

Nous devons imposer par la lutte la levée des brevets sur les vaccins sous le contrôle des travailleurs. Une mesure qui est corrélée à l’expropriation des grands groupes capitalistes. Pour les populations les plus pauvres, qui n’ont toujours pas accès à la vaccination, il s’agit littéralement d’une question de vie ou de mort, dans ce monde pourrissant.




Mots-clés

Vaccin   /    Rassemblement National   /    industries pharmaceutiques   /    Extrême-droite   /    Politique