^

Politique

Répression policière

"J’ai pris un tir de LBD délibéré par un agent de la BRAV" : un photographe à la manif Palestine raconte

Ce samedi, lors de la manifestation en soutien au peuple palestinien violemment réprimée par la police à Paris, un photographe a reçu un tir de LBD dans la jambe tiré par un agent de la BRAV. Ce dernier nous a livré son témoignage : « je pense que j'ai été visé en tant que photographe ».

samedi 15 mai

Révolution Permanente : Pourquoi étais-tu présent lors de la manifestation ce samedi ?

Yann* : J’étais présent en tant que journaliste, pas en tant que manifestant. Mais je soutiens la manifestation car je suis contre la politique de l’État israélien qui opprime et massacre une population, et je pense que ça ne peut plus durer.

RP : Comment s’est déroulée la manifestation ?

Yann : La police a entravé les manifestations mais ça n’a fait que contribuer au bordel, ça a créé des dizaines de petites manifestations partout dans Paris. Donc c’est eux qui créent les tensions en réalité. Et l’interdiction de la manifestation par Gérald Darmanin ça n’a fait que provoquer des tensions.

RP : Comment se fait-il que tu te sois pris un tir de LBD ?

Yann : Dans une charge un policier a tiré sur moi et il n’y avait personne devant moi donc je suppose qu’il m’a visé. J’ai été visé en tant que photographe je pense. Mais je ne sais pas exactement pourquoi ils m’ont visé à ce moment-là, je faisais juste des photos. En tant que journaliste, j’ai déjà subi la répression : pendant la Loi Sécurité Globale par exemple, la police avait détruit mon appareil photo.

* Le prénom a été modifié.




Mots-clés

Répression policière   /    Palestine   /    Répression   /    Politique