^

Jeunesse

Les universitaires prennent la parole

« Islamogauchisme » à la fac. Penser l’émancipation, contre les attaques de Vidal

Ce mercredi, des universitaires toulousains organisent un séminaire en réponse à l'offensive raciste et sécuritaire menée par Vidal qui a déclaré que « l'islamogauchisme gangrène les universités ». Un événement qui sera retransmis en direct sur Révolution Permanente, pour réaffirmer l'importance de la portée politique et militante de nos travaux , et revendiquer une université libre, critique, et ouverte à toutes et tous !

mardi 9 mars

Les universitaires prennent la parole

Penser l’émancipation, face aux attaques de Vidal et du gouvernement

Les propos de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, quant à « l’islamogauchisme qui gangrène les universités » constituent le prolongement de l’offensive islamophobe, raciste et sécuritaire du gouvernement sur le terrain universitaire.

Après avoir renforcé la sélection avec la loi ORE, instauré la mesure raciste visant à augmenter les frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s au travers de la loi « Bienvenue en France » et approfondi la précarité à tous les étages de l’université avec la LPR, Frédérique Vidal entame désormais une cabale médiatique et académique contre la pensée critique et les études intersectionnelles, visant à penser la race, la classe et le genre.

Sa demande « au CNRS de faire une enquête sur l’ensemble des courants de recherche sur ces sujets dans l’université de manière à ce qu’on puisse distinguer ce qui relève de la recherche académique de ce qui relève […] du militantisme et de l’opinion » représente une véritable volonté de museler les chercheur.se.s en sciences sociales dont l’objet d’études est lié de près ou de loin à l’analyse et la déconstruction des rapports de domination et d’exploitation.

Sociologues, philosophes, historien.ne.s, anthropologues, étudiant.e.s, travailleur.se.s BIATSS... Face à cette offensive d’ampleur contre la pensée de l’émancipation, nous avons décidé de ne pas nous taire.

Le 10 mars 2021, nous organisons un séminaire pour réaffirmer l’importance de la portée politique et militante de nos travaux , et revendiquer une université libre, critique, et ouverte à toutes et tous !

Rendez-vous de 14 à 16h dans l’amphi 1 du bâtiment Olympe de Gouges, à l’université Toulouse II Jean Jaurès / Le Mirail.

Avec la participation de Hourya Bentouhami (philosophie), Mireille Bruyère (économie), Sylvain Cantaloube (BIATSS au CNRS), Franck Gaudichaud (historien), Annalisa Lendaro (sociologie), Stéphanie Mulot (sociologie), Thomas Sommer (Sociologie). Ainsi que l’UEC, l’UET et Le Poing Levé.

Un live de l’évènement sera diffusé en direct depuis nos pages Facebook Le Poing Levé Mirail et Révolution Permanente.




Mots-clés

Frédérique Vidal   /    Mirail   /    Islamophobie   /    Toulouse   /    Université   /    Jeunesse