^

Politique

l'armée s'amuse

Indécent : à Calais, des militaires s’embourbent après une séance de drifts devant un camp de migrants

Ce week-end, des militaires de la mission Vigipirate ont été vus en train de réaliser dérapages et des pointes de vitesse avec leurs 4x4 de service devant un camp de migrant à Calais. Une provocation qui s’est soldée par l’embourbement du véhicule.

lundi 20 décembre 2021

Crédits photo : tweet de Louis Witter

Ce week-end, une nouvelle scène est venue démontrer à quel point Calais constitue une zone de « liberté » totale pour les forces de répression qui persécutent les migrants. Dans une vidéo virale, prise par le photoreporter Louis Witter et publiée dans un thread, on peut voir un véhicule de militaires de la mission Vigipirate enchainer les dérapages dans un terrain boueux aux abords d’un camps de migrant près de Calais.

Au bout de quelques minutes, devant la stupéfaction des migrants, le 4x4 finit par s’embourber piteusement à mi-portière. D’après Louis Witter, les soldats seraient ensuite sortis, l’arme à la main, pour demander aux migrants « vous avez pas des pelles ? ». Malgré l’intervention d’un second camion de l’armée de terre, il faudra finalement l’aide des exilés pour réussir à désembourber le véhicule, dans l’indifférence des CRS présent pour surveiller le campement.

La scène a fait le tour des réseaux sociaux et témoigne du fossé entre des forces de répression pour qui Calais apparaît comme un terrain de jeu et des exilés subissant la violence de leur situation. Interrogé par Le Monde, Nikolaï Posner, coordinateur de la communication pour l’association Utopia 56, s’est indigné de la « déconnexion (avec) le quotidien des migrants » alors qu’« en parallèle, vous avez plusieurs naufrages en mer ce matin, avec seize enfants revenus trempés ».

Un exemple auquel il faut évidemment ajouter les morts dramatiques du mois dernier – avec un laisser-faire cynique de l’État et de la police lors du naufrage – mais également les multiples exactions commises contre les exilés et leurs soutiens. Face à cette situation insupportable, il faut plus que jamais exiger l’ouvertures de frontières et la fin des politiques répressives du gouvernement envers les sans-papiers !



Mots-clés

Migrants   /    Armée française   /    Calais   /    Politique