^

Monde

Convergence internationale

Gilets jaunes et indépendantistes catalans bloquent l’A9. Les CRS répriment

Des Gilets jaunes ont passé la nuit de lundi à mardi aux cotés des indépendantistes catalans qui bloquaient depuis lundi l’autoroute reliant l’État espagnol à la France. Ils ont été violemment réprimés et finalement délogés par les CRS ce mardi après-midi.

mardi 12 novembre

Crédits photo : L’Indépendant, Michel Clémentz

Lundi à 9h, plusieurs centaines de militants catalans ont coupé la circulation pour les automobilistes voulant traverser la frontière au niveau du Perthus. Cette action était organisée dans la continuité de la lutte pour l’indépendance de la Catalogne et contre la répression du mouvement par l’État espagnol, réactivées en octobre dernier suite à la lourde condamnation des leaders ayant participé à l’organisation du référendum d’auto-détermination de 2017. Il s’agissait ici d’interpeller « la communauté internationale » pour dénoncer la répression et forcer l’État espagnol à ouvrir le débat sur l’indépendance de la Catalogne, d’après la plate-forme Tsunami Democratic.

Des Gilets jaunes ont rejoint le blocus côté français lundi soir, en solidarité avec les catalans en lutte. La gendarmerie a également passé la nuit sur place, après avoir tenté sans succès de déloger les à coups de gaz lacrymogène. Mardi matin, la route était toujours bloquée. La répression, organisée conjointement par les Mosos au Sud et les CRS au Nord de la frontière, a redoublé de violence jusqu’à déloger les manifestants qui s’étaient repliés derrière des barricades à la Jonquera. Au total, 18 militant-es catalans ont été interpellés d’après la préfecture.

À 15H30, un camion qui était encore bloqué par les manifestants a foncé dans la foule en percutant ces derniers ainsi que des journalistes et des policiers. Il n’y a cependant aucun blessé grave. L’autoroute a été rouverte en milieu d’après midi mais la lutte continue !




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Catalogne   /    Répression   /    Monde