^

Notre classe

Campagne de soutien

Contre la répression et pour la victoire : « Objectif 10 000 € » pour les grévistes de l’Infrapôle Paris Nord !

Après trois mois de grève, les agents de voie de l’Infrapôle Paris Nord poursuivent le combat avec force et détermination contre la direction de la SNCF, pour la dignité et pour leurs conditions de travail et de salaire. Nous faisons appel à votre solidarité, qui reste déterminante pour les suites de la grève !

lundi 19 avril

Caisse de grève - Objectif 10 000 €

Depuis le 18 janvier, les cheminots qui entretiennent les voies de la Gare du Nord ont démarré une grève reconductible sur les services de nuit. Alors que le patronat profite de la crise pour attaquer les travailleurs et que les directions syndicales brillent par leur silence, cette brigade dénote par sa détermination et sa combativité.

Les agents de la voie, ou agents de maintenance du réseau, sont les agents invisibles de la SNCF. Ils supportent les conditions de travail les plus difficiles alors qu’ils ont souvent le grade le moins élevé. Invisibles aux yeux du grand public, ils occupent pourtant un emploi stratégique dans l’entreprise. Sous la pluie, sous la neige ou pendant la canicule, ils entretiennent le réseau et interviennent sur les installations défaillantes. Sans eux, aucun train ne peut circuler en sécurité.

Après trois mois de grève, les agents de l’Infrapôle Paris Nord n’ont pas courbé l’échine et restent déterminés à gagner la bataille. Forts d’une première victoire contre la direction qui a tenté en vain de les réprimer, les grévistes comptent bien poursuivre le combat, « pour le respect et la dignité et pour leurs conditions travail et de salaire », comme le souligne Anasse Kazib.

La solidarité reste déterminante pour les suites de la grève. C’est pourquoi nous vous invitons à donner à la caisse de grève et à la partager sur tous vos réseaux, avec pour objectif de la remplir à hauteur de 10 000 €. Force aux grévistes de l’Infrapôle Paris Nord !




Mots-clés

Caisse de grève   /    Grève   /    SNCF   /    Notre classe