×

Offensive autoritaire

Commission d’enquête sur les « groupuscules » : la macronie prépare une offensive de grande ampleur

Ce mardi, Aurore Bergé, cheffe des députés Renaissance, a annoncé sa volonté de lancer une « commission d’enquête sur la structuration, le financement, l’organisation des groupuscules et la conduite des manifestations illicites violentes à partir de la date du 16 mars 2023. » Après l’annonce du projet de dissolution des Soulèvements de la Terre et de la Défense collective rennaise, une grande offensive autoritaire se profile, il faut réagir !

Paul Morao

5 avril 2023

Facebook Twitter
Commission d'enquête sur les « groupuscules » : la macronie prépare une offensive de grande ampleur

« Faire toute la lumière sur la structuration et le financement de ces groupuscules qui appellent à des actions qui sont des actions violentes, qui s’en prennent à nos concitoyens, qui dégradent des biens publics, des sous-préfectures, des mairies, et qui s’en prennent à nos forces de l’ordre » : ce mardi, Aurore Bergé, cheffe des députés Renaissance a annoncé en conférence de presse son projet de commission d’enquête qui sera proposé à l’Assemblée nationale, avec le soutien du groupe Horizons.

Celle-ci prétend investiguer sur les mobilisations qui ont eu lieu entre le 16 mars et le 4 avril. Une date loin d’être choisie au hasard, puisqu’il s’agit de s’attaquer aux manifestations spontanées qui se sont développées partout en France après l’annonce du 49-3, mobilisant des milliers de personnes qui avaient alors débordé les journées déposées par l’intersyndicale tout en subissant une violente répression.

Après les violences policières, l’offensive autoritaire donc, pour tenter d’éteindre les braises d’une séquence qui a terrifié le gouvernement, ravivant le spectre des Gilets jaunes et donnant lieu à la journée massive et radicale du 23 mars. Alors que la mobilisation a connu un reflux relatif le 28 mars, que l’on retrouve du côté d’une partie des grèves reconductibles, le gouvernement espère enterrer la mobilisation avec la décision du Conseil constitutionnel le 14 avril et prépare l’offensive contre toutes celles et ceux qui sont sortis du cadre de l’intersyndicale.

D’ores et déjà, l’annonce du projet de dissolution des Soulèvements de la Terre, coalition d’organisations regroupant notamment la Confédération Paysanne, ATTAC, Youth4Climate ou des sections syndicales, puis de la Défense collective rennaise, laisse présager quelle pourrait être l’issue d’une telle commission. De même, le discours ultra-offensif de Darmanin contre le « terrorisme intellectuel de l’extrême-gauche » prépare clairement le terrain à une offensive autoritaire.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Une offensive face à laquelle la responsabilité de l’intersyndicale et de l’ensemble des organisations du mouvement social est de se préparer. Alors que les mobilisations spontanées post-16 mars ont mobilisé la jeunesse mais aussi de nombreux travailleurs partout en France, l’attaque contre les prétendus « factieux » que mène la macronie constitue une menace pour l’ensemble de celles et ceux qui s’opposent aux politiques du gouvernement. Il va donc falloir faire bloc et préparer la contre-offensive, en refusant la distinction entre « bons » et « mauvais » manifestants du gouvernement, qui visent à diviser la mobilisation en cours.

L’ampleur de l’offensive autoritaire qui a déjà commencé dépendra en effet du rapport de forces face à un gouvernement isolé et affaibli, qui n’a que la matraque pour répondre à la contestation, mais qui tente de repartir à l’offensive par le « dialogue social ». Une raison supplémentaire de refuser tout « dialogue » et de construire la solidarité et une réponse par la généralisation de la grève.


Facebook Twitter
Carrefour : comment l'entreprise française soutient Israël ?

Carrefour : comment l’entreprise française soutient Israël ?

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ritchy Thibault, enfermé 50h et poursuivi pour avoir interpellé Macron : solidarité !

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l'offensive

Ukraine. Macron joue les chefs de guerre, le mouvement ouvrier doit reprendre l’offensive

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Montpellier. Un militant fiché comme terroriste pour des propos en soutien à la résistance palestinienne

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Baisse du montant et de la durée des indemnités : Attal prépare son attaque contre les chômeurs

Salon de l'agriculture : toujours moins d'écologie, la crise persiste

Salon de l’agriculture : toujours moins d’écologie, la crise persiste