^

Politique

Répression

Bordeaux. Mobilisons-nous ce samedi pour réclamer la libération de Georges Ibrahim Abdallah !

Ce samedi à 11h30, sur le Parvis des Droits de l’Homme à Bordeaux, aura lieu un rassemblement, appelé par le collectif Libérons Georges 33, pour la journée internationale pour la libération de Georges Abdallah. Soyons nombreuses et nombreux mobilisés pour continuer d’exiger la libération immédiate de Georges Abdallah, qui fêtera ses 71 ans le jour même...

jeudi 31 mars

Ce samedi 2 avril, à Bordeaux, aura lieu un rassemblement pour la journée internationale pour la libération de Georges Abdallah. Nous relayons ici l’appel du collectif Libérons Georges 33 et appelons à se mobiliser massivement. Au programme, prises de paroles et mise en place d’une table de presse pour relayer massivement le combat.

En effet, le septuagénaire libanais est incarcéré depuis maintenant 38 ans en France et fait face à une détention, de la part de l’Etat Français et des gouvernements successifs, inacceptable : «  Sa détention est bien politique, puisque les tribunaux ont décidé de sa libération sous condition d’expulsion du territoire français de ce citoyen libanais et que la Cour de cassation a conclut qu’il ne pouvait plus faire de demande de libération tant qu’un ordre d’expulsion ne sera pas émis. Or malgré les demandes réitérées formulées par son avocat, le ministère de l’Intérieur refuse de délivrer cet acte d’expulsion, il refuse même de répondre », rappelle le collectif dans son communiqué.

Emprisonné – car tenu responsable, des attentats de la rue de Rennes - le détenu de la prison de Lannemezan est libérable depuis 1984 ! Dans son communiqué national, la campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah, insiste sur ces manœuvres de la part de l’État français : «  alors que la justice française a donné, pour la deuxième fois, un avis favorable à la libération de Georges Abdallah, aucun ministre de l’Intérieur, depuis lors, n’a accepté de signer l’arrêté d’expulsion conditionnant sa libération alors que le Liban est désormais prêt à l’accueillir ».

A bientôt 71 ans, Georges Abdallah est devenu un symbole de résistance tant pour son combat contre l’invasion de son pays, le Liban, par les troupes militaires israélienne, que pour son engagement dans la lutte pour la libération et l’autodétermination du peuple palestinien.

«  Georges Abdallah - toute une vie de combat – conjugue en lui-même toutes les luttes et toutes les résistances antisioniste, anti-impérialiste, anticapitaliste, antifasciste et contre les États réactionnaires arabes et qu’aujourd’hui, forts de cette ligne politique aux contours nets et sans concession aucune sur les principes, nous refusons l’engrenage de leurs guerres impérialistes et leur stratégie du chaos : leurs guerres, nos morts ! »

Rendez-vous donc samedi, nombreuses et nombreux, pour continuer de dénoncer l’incarcération politique de Georges Adballah et pour exiger, haut et fort, sa libération immédiate !



Mots-clés

Répression policière   /    Georges Ibrahim Abdallah   /    Bordeaux   /    Répression   /    Politique