×

Appel à soutien

Bordeaux. Les grévistes de La Poste appellent au soutien le 23 novembre et à élargir le mouvement

Le rendez-vous est donné pour soutenir les postiers de la distribution de colis, ce mercredi de 9h à 12h au HLU de Bordeaux. Soyons nombreuses et nombreux pour soutenir ce combat pour les rémunérations !

Antoine Bordas

22 novembre 2022

Facebook Twitter

Après 3 semaines de mobilisation, les postièr·e·s du centre de tri de colis du HLU maintiennent la pression sur leur direction avec des débrayages quotidiens. Alors que le conflit s’ancre dans la durée, un appel est lancé pour soutenir la mobilisation. Le rendez-vous est donné directement sur le piquet, ce mercredi de 9h à 12h au HLU de Bordeaux (18 avenue Tourville) :

 

Ce soutien est primordial, en effet, les grévistes tiennent depuis plus de trois semaines face à une direction qui les méprises et crachent sur leur revendication. Alors que c’est la première grève sur ce site, la bataille contre l’isolement est centrale.

Un postier rappel l’un des enjeux : « les clients sont au courant du mouvement évidemment, mais il faut expliquer encore et toujours notre conflit  », alors que la direction cherche à décrédibiliser le mouvement « toute discussion est bénéfique  ». Plus encore, il est très clair pour les postiers que le combat est plus large : « on cherche la reconnaissance de notre travail bien sûr, mais c’est aussi pour rendre un service public de qualité  ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Révolution Permanente Bdx (@revolutionpermanente_bordeaux)

 

 

Ce rendez-vous de mercredi est donc un point d’étape essentiel pour la suite de la mobilisation. En premier lieu pour échanger sur les perspectives et les modalités du conflit, mais aussi pour tisser des liens pour les batailles communes à venir. Alors que la mobilisation s’est déjà étendue sur les sites de Saint-Médard et de Carbonblanc, la construction du rapport de force va se poursuivre. Les grévistes en sont bien conscients : «  La période de noël arrive, le pic d’activité qui va avec aussi, c’est clair que l’on ne va pas lâcher maintenant  » 

 Soutenez les grévistes, donnez à la caisse de grève !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Révolution Permanente Bdx (@revolutionpermanente_bordeaux)

 


Facebook Twitter
Scandale : l'inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

Scandale : l’inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d'un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d’un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l'austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l’austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis